AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
big'
Bras Gauche


Messages : 18438
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 24 Oct 2010, 12:46

One of my favorites ! Fallait lui rendre un petit hommage. Obligé.

Pas exhaustif, ni didactique, au feeling, comme d'hab'.

Un moment que ça me trottait et j'y ai repensé en voyant que Jazz Mag' lui consacre une belle place dans son dernier numéro.

Il est mort en 1980, sa discographie s'étend des années 50 aux 70. Pas vieilli du tout, je trouve. Et même très moderne par moments. Le maître du trio jazz piano/basse/batterie, il a toujours su bien s'entourer, avec de sacrées pointures, Scott La Faro, Paul Motian, Jack De Johnette, Eddie Gomez et il a fait connaître de sacrés musiciens, comme les batteurs Elliot Zigmund ou Joe La Barbera.

Il a vraiment fait une oeuvre, réfléchie. Par exemple, le premier enregistrement sous son nom (1956) n'est pas anodin : New jazz conceptions avec Teddy Kotick à la contrebasse et Paul Motian à la batterie.

Nouvelles conceptions dans l'harmonie et plus tard dans l'interaction entre les membres du trio (l'Interplay, comme le titre d'un de ses albums).

En 1958, il fait partie du sextet de Miles Davis, avec Coltrane, entre autres. En 1959, il participe à Kind of blue. Gros gros succès commercial (en jazz, c'est rare) et disque important, fondant le jazz modal. Miles Davis avait repéré que Bill Evans l'aiderait à avancer dans ce domaine. Il l'a un peu vampirisé et a mis du temps à reconnaître l'importance du pianiste dans l'aboutissement de cette oeuvre majeure. C'était une des grandes qualités de Miles de savoir s'entourer, c'était un de ses défauts de s'approprier les mérites des autres (même chose avec Zawinul pour In A Silent Way ; il aurait bien voulu signer de son nom les compos de l'Autrichien).

Jusqu'au début des années 60, il joue et enregistre beaucoup pour des leaders comme Chet Baker, Lee Konitz, Cannonball Adderley.

En même temps, il enregistre sous son nom : Everybody digs Bill Evans (1958).

Ca devient important et historique (on s'en rendra compte plus tard) à partir de 1959 quand il crée son premier trio régulier avec le contrebassiste Scott LaFaro et le batteur Paul Motian, début de l'interplay, l'impro collective à trois et à armes égales.

4 enregistrements : Portrait in jazz (1959), Explorations (1961) et les lives du Village Vanguard : Waltz for Debby et Sunday at the Village Vanguard (1961).

Scott LaFaro meurt peu après. Pas de bol, y avait encore de quoi faire.

Evans, très touché, fait une pause.

Il remonte un trio en 62 avec Chuck Israels à la contrebasse et Paul Motian à la batterie. Bien mais pas de quoi sauter au plafond. Amha.

D'autres enregistrements suivent, plus disparates : Interplay (en quintet avec Freddie Hubbard et Jim Hall), At Shelly's Manne-Hole (en trio avec Chuck Israels et Larry Bunker), des sessions en solo, etc.

Dans les années 60, le trio bouge, avec des changements de contrebassistes : Chuck Israels, Gary Peacock, Teddy Kotick, puis, plus durablement (pour 11 ans) Eddie Gomez.

Changements de batteurs aussi : Larry Bunker, Philly Joe Jones, Jack DeJohnette et, pour plusieurs années (jusqu'en 75), Marty Morell.

D'autres collaborations ponctuelles, par exemple avec Niels-Henning Ørsted Pedersen.

Je passe sur les enregistrements en grande formation, avec cordes et tout le toutim, ça me saoûle.Quand c'est pas easy listening, c'est pompeux, bref. Next. Idem quand il se met au Fender Rhodes, c'est pas son truc.

Formation stable entre 1969 et 1975 avec Eddie Gomez et Marty Morell et avec de belles choses : Montreux, The Tokyo concert ...

En 1976, Marty Morell est remplacé à la batterie par Eliot Zigmund. Entre autres enregistrements, le sublime You must believe in spring, même si c'est parfois un poil romantique (faut dire qu'avec une compo signée Michel Legrand, le ton était donné).

Sur la fin, Evans embauche des jeunes, Marc Johnson et Joe LaBarbera. Dernier trio. Considéré comme très bon, voire un des meilleurs, c'est pas ce que je préfère (j'ai jamais accroché au jeu de Marc Johnson).
Très bon double alboume :The Paris concert I et II. Il paraît que ceux qui y ont assisté ne s'en sont pas remis, tellement c'était puissant.

Quelques morceaux, un peu au hasard, en espérant que vous apprécierez :



Bill Evans Trio - My Man's Gone Now



Bill Evans Trio - My Foolish Heart



Bill Evans Trio - Morning Glory - The Tokyo Concert



Bill Evans Trio - T.T.T.T. (Twelve Tone Tune Two) - The Tokyo Concert


Discographie sommaire, sélective et subjective (très) :


Sunday at the Village Vanguard


Waltz for Debby


I Will Say Goodbye


The Tokyo Concert


You Must Believe in Spring


Pour finir, en paix ...


Peace Piece

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)


Dernière édition par big' le Dim 24 Oct 2010, 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agrume.



Messages : 1914
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 61
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 24 Oct 2010, 14:37

Beau sujet Big et la chute est parfaite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/bvuillemin
lilic
Pruneau AOC


Messages : 4448
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 51
Localisation : Agen, nombril du sud-ouest

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 24 Oct 2010, 15:28

Merci d'avoir ouvert ce sujet qui manquait.
Les trios de Bill n'en finissent pas de façonner mon jeu de batterie (en toute humilité )

Je bloque à mort en ce moment sur la période avec Motian et LaFaro. Grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DÜNDAÏ



Messages : 13
Date d'inscription : 18/10/2010
Localisation : IDF

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 24 Oct 2010, 16:17

un grand merci big, pour avoir ouvert ce topic, l'exercice n'était pas facile...
plutot que de citer tels ou tels albums références,je vais essayer de dire avec les mots ce je ressens , quand j'accompagne en tant que batteur la musique de bill.

c'est d'abord, L'ART DU TRIO, puis plus loin, un jazz"instrospectif" ou tout est mesuré , retenu, aéré, ornementé de "voicing" qui pourrait s'apparenter au "romantisme", j'y entends aussi des références et des citations "impressionistes" , en tout cas, un monde à lui tout seul, un style, une technique parfaite, et harmoniquement très riche, meme révolutionaire, je dirais que ses scores sont tjrs d'actualité et d'une modernité rare...

personnellement, il me faut aller au plus profond , d'abord pour me "taire", laisser les flots m'emporter, sa musique l'impose et demande une certaine "écoute", paradoxalement, il faut etre "dedans" et "dehors" avec bill, une certaine suspension du temps...

pour moi,la musique d'evans se suffit à elle meme, elle contient tout les éléments rythmiques , harmoniques, interludes, point d'orgue, etc...en fait, elle me porte, si bien que mes interventions sont à "minima" ou il faut laisser parler son ame ou son esprit , plutot que ses biceps et sa technique.

un grand bonhomme.. un grand, un très grand..



Dernière édition par DÜNDAÏ le Dim 24 Oct 2010, 17:56, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnochoul
Gamin en Folie


Messages : 5543
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 48
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 24 Oct 2010, 16:27

J'avoue méconnaitre... Thx big', ça donne envie.

Vous conseilleriez quel album, pour s'initier en douceur?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18438
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 24 Oct 2010, 16:32

Merci Messieurs. Cool

Dundaï, tu en parles très bien.

J'ai mis longtemps à entrer dans cette musique que je trouvais mièvre et ampoulée. Trop romantique en tout cas. J'avais un pote qui me prenait pour un demeuré, ne comprenant pas que j'accroche pas. Faut dire qu'à l'époque, j'étais plutôt dans un trip Monk (faudrait qu'on lui ponde un truc, à lui aussi).

Je sais plus comment ni par quoi j'ai commencé mais Arno, tu ne risques pas grand chose en tentant le trio avec La Faro et Motian, en priorité les deux live (Sunday at VV et Waltz for Debby).

You must believe in Spring, plus romantique, est magnifique, vraiment. J'ai pas trouvé de lien pour le morceau The Peacoks mais c'est à chialer.

Et comme, de mémoire, je crois que tu aimes bien Debussy et Ravel, ça ne devrait pas te déplaire, toutes proportions gardées et toutes choses étant égales par ailleurs. rabbit


EDIT : en écoute ici.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)


Dernière édition par big' le Dim 24 Oct 2010, 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnochoul
Gamin en Folie


Messages : 5543
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 48
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 24 Oct 2010, 16:43

Very Happy

Merci. Ce soir, écoute au casque. Je vais me choisir un petit sky qui va bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bajito



Messages : 2332
Date d'inscription : 27/03/2010

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 24 Oct 2010, 17:19

pareil... ménage dans ma playlist bill evans, canap, casque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18438
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 24 Oct 2010, 17:39

Bonne écoute casquée alors. Cool

J'y pense, E. Pieranunzi, très bon pianiste italien, a écrit un excellent petit bouquin sur Monsieur Bill :



Un bon bouquin de musicien sur un autre. Un peu comme le livre de L. de Wilde sur Monk. Passionnant.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jaydee



Messages : 1884
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 24 Oct 2010, 17:59

Très bon sujet big', Evans est mon pianiste préféré !

Cependant je reste sur 4 disques : Portrait in Jazz (1959), les deux Live at the Village Vanguard (1961) et You Must Believe in Spring (1977).

Je pourrais rajouter le Live at Montreux (1968) !


Dernière édition par jaydee le Dim 24 Oct 2010, 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesdufour.over-blog.com/
bajito



Messages : 2332
Date d'inscription : 27/03/2010

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 24 Oct 2010, 18:03

Big', tu nous gates ce WE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18438
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 24 Oct 2010, 19:30

Dimanche pluvieux, dimanche jazzeux. Cool

Yep, Jaydee, on a la même liste. A part le live à Montreux (avec Gomez et De Johnett, je crois) qui m'a jamais emballé malgré sa réputation. Faudra que j'y revienne.

Portrait in Jazz, tu fais bien de le mentionner, je l'ai un peu zappé dans mon post alors qu'il mérite.



Et cette pochette incroyable ...



J'ai jamais compris l'effet recherché. Faire venir les amateurs de musique classique ?

Faire fuir les jazzeux ?

Montrer Bill tel qu'il a été la plupart du temps (dépressif) ?



Ze trio en action :


Waltz for Debby

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18438
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Lun 22 Nov 2010, 11:11

Peut aussi s'écouter par temps ensoleillé :


Here's that Rainy Day (1969)

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilic
Pruneau AOC


Messages : 4448
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 51
Localisation : Agen, nombril du sud-ouest

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Lun 22 Nov 2010, 12:43

big' a écrit:


Et cette pochette incroyable ...



J'ai jamais compris l'effet recherché. Faire venir les amateurs de musique classique ?

Faire fuir les jazzeux ?

Montrer Bill tel qu'il a été la plupart du temps (dépressif) ?




Sais pas non plus.
En tout cas, je pense qu'elle est directement à l'origine du personnage du Schtroumpf à lunettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
big'
Bras Gauche


Messages : 18438
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Lun 22 Nov 2010, 12:49

Dont tu t'es toi-même inspiré, je me suis laissé dire.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilic
Pruneau AOC


Messages : 4448
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 51
Localisation : Agen, nombril du sud-ouest

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Lun 22 Nov 2010, 13:11

C'est noté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
big'
Bras Gauche


Messages : 18438
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Mar 22 Nov 2011, 20:10

Le dernier survivant du premier grand trio de Bill Evans est mort aujourd'hui.


RIP Paul Motian

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bajito



Messages : 2332
Date d'inscription : 27/03/2010

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Mer 23 Nov 2011, 20:59

j'ai appris ça aussi hier... les boules... Paul Motian, le marathon-man du jazz... RIP le maitre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18438
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Sam 04 Fév 2012, 20:24

Un disque que j'ai découvert l'automne dernier. De manière détournée. Grâce au topic de la chine : un gascon qui trouve un disque de Curtis Counce , contrebassiste que je ne connais pas. Je cherche, j'écoute, j'accroche. Pas évident à trouver des galettes mais je retiens, ainsi que le nom du sax qui l'accompagne et dont le son me plaît : Harold Land. Je note le tout dans un coin de ma caboche.

Un peu plus tard, à Paris, je fais un tour chez Croco Jazz, la boutique de disques sous le Panthéon. Je cherche donc du Curtis Counce et du Harold Land, je discute et à un moment, le gars passe un disque qui me plaît bien. Il me semble reconnaître Ray Brown à la mémère. Un pianiste, un guitariste. Sympathique comme tout mais ça ne me dit rien.

Je vois la pochette. Oh surprise, c'est Bill Evans. Avec Ray Brown, donc, mais aussi Harold Land (on sent le taulier prévenant avec la clientèle), Kenny Burrel à la guitare et Philly Joe Jones aux balais.

Formation inédite, étonnante, chuis emballé, je prends le cd.


Quintessence (1976)

C'est magnifique. Et la version de A Child is Born est bouleversifiante.

Réécouté cet après-midi, je confirme.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnochoul
Gamin en Folie


Messages : 5543
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 48
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Sam 04 Fév 2012, 23:15

Chouette trip. Sans blague.

Sous le Panthéon, tu dis ? Je checkerai ça la prochaine fois, connais pô.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18438
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 05 Fév 2012, 07:58

Rue de la Montagne Ste-Geneviève-Priez-Pour Nous-Pauvres Acheteurs.

J'en ai parlé dans le topo des disquaires, ce me semble. C'est l'antenne jazzeuse de Croco-Disques.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bajito



Messages : 2332
Date d'inscription : 27/03/2010

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Dim 05 Fév 2012, 22:52

le taulier y est une bible du jazz et également un excellent vendeur... malheureusement pour nos bourses. Il y a une tonne de raretés, du new Old Stock (par ex des rééditions de Bill Evans d'excellente facture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18438
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Sam 10 Mar 2012, 10:13

Découvert en fouinant autour de Herbie Mann dont Arno parlait en bien (Village Gate), un Mann/Evans de 62, de toute beauté et tout en lenteurs :


Nirvana


_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)   Aujourd'hui à 21:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Evans (le pianiste, pas l'autre)
» Bill Evans trio at the Village Vanguard 25.06.1961
» Bill Evans/Jim Hall - Undercurrent (1963)
» Stravinsky - Oedipus Rex
» jeux: associations d'idée sur les pochettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MUSIQUE VINTAGE (1950-1990) :: JAZZ / BLUES-
Sauter vers: