AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amis De La Lecture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
AuteurMessage
big'
Bras Gauche


Messages : 18399
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mar 31 Mar 2015, 11:08

plutôt d'accord !

sauf avec la difficulté d'écrire sur le rock, ça me semble au contraire assez facile pour peu qu'on ait du talent et de l'enthousiasme
la première génération de roquéfolque l'a abondamment montré, Dister, Alessandrini, Garnier et consorts, même si c'est parfois fumeux ou sentencieux

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil



Messages : 3830
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : Pays des champignons

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mar 31 Mar 2015, 12:11

The Rev' a écrit:
C'est érudit, touffu, parfois abscons, mais pas ennuyeux, je crois, non, à condition qu'on s'intéresse à la musique noire américaine, bien sur.

Abscons, c'est le mot. Et, oui, je peux dire que m'intéresse à la musique noire.

Big : autant Dister et Garnier m'ont fait tripper, autant Alessandrini m'a ennuyé, pour rester poli. A l'époque je le trouvais pompeux. Mais ça remonte à loin tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18399
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mar 31 Mar 2015, 17:09

T'es dur, Phil, mais why not, j'ai cité Alessandrini parce que je suis en ce moment sur ses chroniques et je les trouve bien fichues, faut dire que ce qu'il aborde m'intéresse et il le fait plutôt bien, assez clairvoyant pour des textes écrits à chaud

Pompeux, possible, ça doit venir de sa formation et de ses ambitions initiales dans la critique jazz qui pouvait à l'époque rivaliser de pédanterie avec les cahiers du cinéma

Et les fondateurs de roquéfolque n'étaient pas tous des rigolos, la vieille école quoi Cool

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man



Messages : 4206
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mar 31 Mar 2015, 20:04

big' a écrit:
plutôt d'accord !

sauf avec la difficulté d'écrire sur le rock, ça me semble au contraire assez facile pour peu qu'on ait du talent et de l'enthousiasme
la première génération de roquéfolque l'a abondamment montré, Dister, Alessandrini, Garnier et consorts, même si c'est parfois fumeux ou sentencieux

Pour ma part et départageant big' et le Rev', j'opte pour un jugement à la salmon (fumeux?), à savoir qu'il y a à peine (in my ass) l'épaisseur d'un papier à cigarettes entre Lester bangs et Greil Marcus.

Le premier est adulé pour un tas de bonnes raisons qui nous remplissent d'aise : il est un des premiers à écrire sur le Rock qui est encore un matériau sortant du four. Gavé de drogues, de sirops codeinés et d'alcools il va pour nous incarner le faux candide, le fou du roi dans une cour des miracles qui, début 70's, va s'auto-proclamer, se pissant dessus de contentement.
Ses emportements, ses emballements liés à une mauvaise foi deviendront le ciment d'une certaine critique Rock (notamment chez nous avec Manoeuvre en disciple) adulant les Rock Stars tout en déboulonnant les statues qu'on commence à leur dresser.

Quant à Greil marcus c'est forcément moins marrant; Il n'écrit qu'avec parcimonie, de préférence à la pointe sèche et se drape d'emblée dans la posture de l'universitaire un poil historien, un chouia sociologue avec un zeste d'entomologiste qui va disséquer la geste rock'n'rollienne pour en tirer des livres qui ressemblent à la fois à de la prose héroique et à des rapports de médecins légistes.

Ces deux zigues, vrais-faux jumeaux vont irriguer leurs pairs, dont Rock & Folk et Best chez nous, pays littéraire, en tentant de prouver que la contre culture pouvait, et allait, contre tout attente devenir culture.
La preuve ? près d'un demi-siècle plus tard on se retrouve encore à tailler le bout de gras sur des choses passionnément futiles et inversement.

Bangs joue l'ignorant alors qu'il sait, Marcus sait en feignant l'ignorance, bref c'est nous tout craché !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man



Messages : 4206
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mar 02 Juin 2015, 19:22

Déjà chroniqué dans l'hebdo culturel préfèré du Sachem et de moi-même :

"...Souviens-toi Vernon, on entrait dans le rock comme on entre dans une cathédrale, et c'était un vaisseau spatial, cette histoire. Il y avait des saints partout, on ne savait plus devant lequel s'agenouiller pour prier. (...) C'était une guerre qu'on faisait. Contre la tiédeur. On inventait la vie qu'on voulait avoir et aucun rabat-joie n'était là pour nous prévenir qu'à la fin on renoncerait..."

Virginie Despentes : "Vernon Subutex 2", vivement le 09 juin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilic
Pruneau AOC


Messages : 4425
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 51
Localisation : Agen, nombril du sud-ouest

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mar 02 Juin 2015, 20:48

aïe ! j'ai toujours pas lu le 1 et je crains fort de n'avoir pas terminé "La tentation de saint-Antoine" pour le 9 juin
c'est quand qu'y sort le 3 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Rev'



Messages : 933
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 57
Localisation : Au centre, mais à gauche

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mer 03 Juin 2015, 09:49

Oh, c'est magnifique!
A quelques mots prés, c'est presque ma vie qu'elle raconte, foi de Rev'!
Oui, le rock était une croisade païenne, un djihad pacifiste, si je puis me permettre....
Bon, le bouquin est déja précommandé chez mon libraire préféré!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/pages/The-Rev/150983091592818
Nowhere Man



Messages : 4206
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mer 03 Juin 2015, 19:57

Et moi, non musicien, c'est aussi la mienne de vie avec ce truc, le Rock, qui vous irradie vers 12-13 ans, ne vous lâchera plus, défiant les pisse-froids et qui, s'il ne sera pas votre vie au sens professionnel, vous tiendra lieu de bande originale permanente, de second (de premier ?) souffle, de quête de sens là où tout n'est que risible et pénible mascarade.

Ouais, le Rock est toujours une mystique profane tutoyant le Sacré, un reste de lumière dans une époque vide, obscure à force de se vouloir éclairée.

NB : sinon , en ce moment je relis quasiment tout Annie Ernaux en Quarto Gallimard. Elle aussi grande écrivaine avec ce regard terriblement affûté sur notre société.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem


Messages : 18770
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mer 10 Juin 2015, 19:27




http://www.djangostation.com/Elek-Bacsik-un-homme-dans-la-nuit.html

Très bien écrit, un petit coté amateur sympathique, d'une grande sensibilité en tout cas.

Captivant, d'une traite dans la soirée.

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man



Messages : 4206
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mer 10 Juin 2015, 20:00

" ...C'est trop, Danglard. On va de tous côtés, on dérape comme des billes sur du verglas. On a perdu le chemin. Ou plutôt, on ne l'a jamais trouvé... (page 247)"


Et moi non plus. Pourtant, Fred Vargas a longtemps eu mon estime, moi qui ne suis absolument pas amateur de romans policiers.


Elle avait su me charmer par son univers singulier à mi-chemin de Simenon et de Jacques Tati. Mais depuis un moment, nonobstant ce dernier roman salué comme un retour à ses fondamentaux, ça n'agit plus sur ma personne : l'intrigue, de prime abord intéressante, se dilue vite dans la répétition des scènes, l'absence d'élipse et les dialogues en impasses.


Je suis actuellement au milieu du gué d'un roman de 500 pages qui eût gagné à plus de concision malgré l'attraction de Danglard, alcoolique élégamment lettré (et vice-et-versa) et d'Adamsberg toujours aussi lunaire.





Irai-je jusqu'au dénouement, même si au fond je sais que Fred Vargas est restée fidèle à son mode d'emploi alors que suis passé à autre chose question littérature ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PerYoun
Vieux Gréement


Messages : 9898
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 49
Localisation : Sur les bords de la petite mer

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mer 10 Juin 2015, 21:29

C'est moche ce qui t'arrive, Amigo.
Je ne parle pas de ton choix des couleurs... Cool

Pourtant ton cher Augustin en disait du bien dans l'écran.
http://www.canalplus.fr/c-emissions/c-le-grand-journal/pid7491-augustin-trapenard.html?vid=1225958

De mon côté, je découvre Hervé BELLEC et son "Je hais les dimanches" qui est la compilation de 52 chroniques dominicales bien écrites, de mon point de vue.

Tour à tour, émouvantes, colériques, bucoliques, même parfois Rock'n'roll.
Découvert grâce à ma fille qui lui a claqué une bise à Brest et qui a rapporté un exemplaire à la maison.
Il sera présent au festival du livre de Vannes très prochainement; je vais tenter d'aller, à défaut de lui claquer une bise, de l'observer de près.
Le personnage commence à me plaire.


_________________
« Je n'ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je sois ringard ? »
Daniel Prévost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man



Messages : 4206
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 02 Juil 2015, 19:55

Est-il nécessaire de vous entretenir à propos de Vernon Subutex 2 dévoré, tel un végétarien parachuté dans un champ de colza, en moins de temps nécessaire à Modiano pour élaborer sujet-verbe-complément.

Vous conviendrez complaisamment que mon radotage, lié au grand âge ici majoritaire, valorise un poil trop la Despentes.
Certes, j'en conviens, mais depuis quand un tel livre ne vous a pas secoué, fait vibrer les organes vitaux (les autre se débrouillant très bien), repoussant la nuit jusqu'au provisoire dénouement narratif ?

Eduqué à la modération, la patience en toute chose, il me (nous ?) faudra attendre le creux de l'hiver pour être totalement repu, on croit rêver!
Qui parmi les fantasssins de la prochaine rentrée littéraire sera assez costaud ou inconscient pour faire salle d'attente ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem


Messages : 18770
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Ven 03 Juil 2015, 18:14

Je pense que je vais craquer, au moins pour voir et les vacances arrivent !

Sinon, tu me rembourses, NW !



Sinon, je viens de finir celui-là :




Beaucoup de bruit pour du très bon, enfin à mon avis.

On peut penser ce qu'on veut de Henri Loevenbruck, mais il a fait du  bon boulot.

Il a su se renouveler, pas dans l'originalité mais seul le résultat compte.

Au prix du bouquin, je suis content.

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man



Messages : 4206
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Ven 03 Juil 2015, 19:31

L'Anat' a écrit:
Je pense que je vais craquer, au moins pour voir et les vacances arrivent !

Sinon, tu me rembourses, NW !



Pas de problème Doc', tu prends la carte vitale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem


Messages : 18770
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mar 11 Aoû 2015, 18:20

big' a écrit:
Un bouquin qui devrait intéresser pas mal de monde ici : "De la note au cerveau" de Daniel Levitin, un neuroscientifique canadien qui a aussi bossé dans le disque (prod', ingé son ...). Sur le pourquoi du comment on apprécie la musique comme auditeur, pourquoi ça varie d'une personne à une autre, les mécanismes de la perception et de la mémoire, etc.

C'est vulgarisé, pas barbant et abondamment illustré par des exemples puisés dans le classique, le jazz, le pop-rock.

Il y a de longues explications sur la théorie musicale et les neuro-sciences mais ça devient franchement intéressant, j'ai trouvé, vers la page 225 (sur 360) quand il aborde ce qui fait le talent des musiciens. Il y aurait une part de prédispositions neurologiques mais l'essentiel serait le travail assidu et la motivation, en retenant une théorie des 10.000 heures qui seraient nécessaires pour devenir expert dans n'importe quel domaine (artistique, sportif ou autre), soit 3 heures de pratique quotidienne pendant 10 ans. De quoi rassurer ou décourager, selon les cas.

Concernant le contre-exemple de Mozart, génie très précoce, il le balaie en disant qu'il n'a composé une symphonie qu'à 8 ans, soit après des milliers d'heures de boulot sous la houlette de son professeur de père, et qu'elle était loin d'être accomplie, la preuve étant qu'elle n'est jamais jouée, sauf à titre anecdotique, parce que c'est devenu Mozart.

23 € aux éditions Héloïse d'Ormesson.






Les neuro-sciences font des progrés tous les jours !

http://www.wimp.com/instrument-brain/


NB: je ne sais pas comment ils ont fait pour rentrer la contrebasse dans la cage de l'IRM.

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yardbird
En mod' Brenneke


Messages : 10641
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 48
Localisation : Nowhere land

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mar 11 Aoû 2015, 18:53

Intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18399
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mer 12 Aoû 2015, 06:50

je me disais bien que depuis que je ne jouais plus, je régressais elephant

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18399
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Sam 10 Oct 2015, 14:30

si 560 pages remplies de petits caractères ne vous effraient pas, jetez-vous sur Warhol de Victor Bockris !

c'est passionnant et très éclairant

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem


Messages : 18770
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mer 23 Mar 2016, 09:45

Le garçon a une belle plume et si c'est aussi bien écrit que Monk, ça peut valoir la peine.




Qui a pu être assez fou pour avoir eu, un jour, l’idée de faire de la musique avec de l’électricité ? Et comment est-ce possible d’ailleurs ? Qui se cache derrière ces instruments loufoques, ancêtres des pianos numériques actuels, ces immenses orgues criblés de fils électriques ou ces claviers surréalistes aux notes futuristes, dont les noms insensés - télégraphe harmonique, théâtrophone, Telharmonium, Audion Piano, Ondes Musicales, Orgue B3, Clavivox ou Polymoog - disent déjà la folie ? Des amoureux du son, très certainement, mais surtout d’immenses inventeurs.
Ils s’appellent Edison, Cahill, Martenot, Mathews, Moog ou encore Zinovieff et Kakehashi, ils sont américains, anglais, français, russes ou japonais, et ils ont en commun un esprit insatiablement curieux et créatif, un amour des circuits électriques et des notes harmoniques, et une vision révolutionnaire de la musique. Successivement, ensemble et parfois en s’opposant, ils vont changer le visage du son en nous faisant passer, en près d’un siècle et demi, du piano acoustique aux bijoux technologiques d’aujourd’hui. De 1870 à nos jours et du premier microphone au dernier synthétiseur, Laurent de Wilde nous emporte dans la formidable épopée du son en retraçant les incroyables destins de ces magiciens. A travers cette galerie de portraits truculents (les inventeurs ont une légère tendance à divorcer et vivre selon des règles étranges), c’est toute l’histoire du XXe siècle que l’on revit au rythme des avancées de la modernité et de leurs milliers d’inventions (de la radio à Internet, du phonographe au microprocesseur), à mesure que l’on plonge dans l’univers impitoyable de la musique, où la course aux brevets et la concurrence font rage



Mais 560 pages sur le sujet, j'ai peur de me lasser.

http://www.grasset.fr/les-fous-du-son-9782246859277

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PerYoun
Vieux Gréement


Messages : 9898
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 49
Localisation : Sur les bords de la petite mer

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mar 28 Juin 2016, 06:49

Vous avez déjà du en causer auparavant.

J'attaque ce Please kill me qui est une compil d'interviews des protagonistes de l'époque et le découpage est tel que ça se dévore avec gourmandise.

Idéal pour connaitre de plus près les coulisses du mouvement punk US.


_________________
« Je n'ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je sois ringard ? »
Daniel Prévost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Aujourd'hui à 20:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Amis De La Lecture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
 Sujets similaires
-
» Amis De La Lecture
» Petits suicides entre amis. Arto Paasolina.
» Le coin lecture
» Problème de lecture en streaming
» C'est bon de vous retrouver les amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE COIN DES MEMBRES :: CULTURE-
Sauter vers: