AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amis De La Lecture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant
AuteurMessage
lilic
Pruneau AOC


Messages : 4430
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 51
Localisation : Agen, nombril du sud-ouest

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 09 Déc 2010, 21:44

T'aurais pu écrire "comme du Macca", aussi.

Tu vieillis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18403
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 09 Déc 2010, 21:47

Ah, il a écrit quelque chose le Paulo ?

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilic
Pruneau AOC


Messages : 4430
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 51
Localisation : Agen, nombril du sud-ouest

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 09 Déc 2010, 21:50

Le manifeste bla-da.

Même toi, tu en as entendu parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18403
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 09 Déc 2010, 21:54


_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18403
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Sam 11 Déc 2010, 17:48

Isabelle a écrit:
mais qu'est-ce que c'est, ça, Le manifeste Chap ????

arnochoul a écrit:
Ah merci Isa! Je n'osais pas poser la question...

So, c'est quoi donc? L'art et la manière d'être un gentleman dans les '60s?


J'ai commencé, ça se lit par petits bouts. C'est marrant pour qui goûte l'humour britiche, nonsense et tout, difficile à résumer, vu que ce sont des préceptes pour bien se comporter dans la vie (comment péter un téléphone portable dans les transports en commun, comment s'habiller pour lire, comment se raser ...).

Avec pour mot d'ordre : la Révolution par le tweed. cheers

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francois



Messages : 2616
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 31
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Sam 11 Déc 2010, 17:52

Ca devrait me plaire ça, allez zou, dans la liste des cadeaux que je vais de ce pas envoyer papa noel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PerYoun
Vieux Gréement


Messages : 9906
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 49
Localisation : Sur les bords de la petite mer

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Dim 12 Déc 2010, 20:17

Une BD de Charles MASSON; Droit du sol. (sorti en 2009 chez Casterman)



Un pavé qui relate la vie dans l'île de Mayotte du point des vues des locaux, des métro venus pour une mission de quelques mois, et des clandestins Comoriens qui tentent de rejoindre le "paradis": la république française.



Destins croisés de personnes aux trajectoires aléatoires et qui laissent un goût amer dans la bouche.


435 pages sur cette France d'outre-mer avec sa réalité énoncée crument sans détour. Un récit touchant, troublant, gênant parfois mais ne laissant pas sans réaction.
Masson n'oublie pas de citer le contexte politique actuel; ce qui créé des situations décalées tout au long du livre.



_________________
« Je n'ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je sois ringard ? »
Daniel Prévost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle



Messages : 4491
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Lun 13 Déc 2010, 21:48

METAPHYSIQUE DES GUITARES SATUREES



Titre du livre : Philosophie du Rock
Auteur : Roger Pouivet
Éditeur : Presses universitaires de France (PUF)
Collection : Interrogation Philosophique
Date de publication : 05/05/10
N° ISBN : 2130573649



Résumé :
Le rock se dote enfin d’un livre de philosophie qui lui est spécialement dédié.
Frédéric MENAGER Derrière l’aspect d’un austère traité d’ontologie analytique Philosophie du rock est avant tout une brillante analyse du pouvoir des arts de masse et un formidable hommage à la puissance d’émotion de la bande-son de la deuxième moitié du siècle écoulé, de "Mystery Train" d’ Elvis à "Riot Van" des Arctic Monkeys.

L’amateur de rock qui feuillette ce livre par simple curiosité se trouve partagé entre perplexité et fierté. Fierté, parce que cette musique que l’on dit futile dans les cercles bac +12 connaît enfin en France sa première approche philosophique d’importance. Le jour approche où l'on pourra enfin proclamer sans rougir à un séminaire de l'ENS que "Guns of Brixton" des Clash est décidément nettement plus dansant que "Pierrot Lunaire" de Schönberg (même remixé). Perplexité, parce que les rapports entre la philosophie et les musiques actuelles sont entachés du précédent Adorno, qui assimila crânement dans les années 40 jazz et fascisme (sic) , ce qui laisse présager le pire lorsqu’on évoque doctement le rock à travers le prisme d’une problématique reliant métaphysique et art de masse.

Roger Pouivet, professeur à Nancy, est l’un des meilleurs spécialistes français de l’esthétique analytique, et traducteur reconnu des chefs de file américains de ce courant, Nelson Goodman et Arthur Danto. Ces auteurs postulent que l’objet d’art est considéré en fonction de son contexte et non d’une essence, du Beau, par exemple. L’heureuse surprise est donc que le livre ne traite donc absolument pas du rock d’un point de vue sociologique ou musicologique mais sous un angle ontologique très novateur. Selon Pouivet, le rock appartient à un mode d’être particulier, unique parmi les objets esthétiques, différant radicalement de celui d’une symphonie. Par exemple, la 5ème de Beethoven ne réside pas toute entière dans l’une de ses versions enregistrées mais son être s'"instancie" dans chacune des exécutions successives. Il ne réside donc pas non plus complètement dans la partition, inaboutie sans l’exécution. L’être de la symphonie est constitué d’une essence dont chacun de ces éléments participe. Le morceau de rock réside, lui, tout entier dans son enregistrement. "Stairway to heaven" joué live n’est déjà plus le même objet, c’est précisément un morceau live dont les spécificités vis à vis de l’original le différencie. Le contexte de son exécution en fait un objet esthétique différent du précédent. Alors que l’on dit d’une symphonie exécutée à Moscou ou Berlin qu’elle demeure la 5ème, la version est mentionnée "live". Le langage courant trahirait la différence ontologique entre les musiques pour cette philosophie qui s'attache beaucoup au langage et à la logique. Le rock est avant tout enregistrement et non pas live. Le concert n'est qu'un épiphénomène d'après l'auteur.

L’enregistrement de rock a cette spécificité de ne pas obéir à une unité de temps et de lieu. Il peut être constitué de pistes enregistrées séparément qui en font un objet ontologique construit progressivement. Ainsi en est-il de Radiohead ou MGMT, qui utilisent des techniques d’enregistrements sophistiquées avec beaucoup d'effets sonores produits a posteriori. Mais à l’inverse, même le plus brut des enregistrements punk “teenage kick” des Undertones, par exemple, n’édulcore pas le fait qu’il s’agisse d’un morceau joué à telle date et à telle heure qui devient l’être réel de “teenage kick”, même s’il est multiplié à l’infini par les disques, les mp3 , les différentes écoutes des différents auditeurs ou les différentes versions du groupe, voire les reprises à travers le temps. L’essence du morceau punk échappe à toute participation, il est clos et fini. Roger Pouivet regroupe ces phénomènes sous le terme d’artefacts et nous introduit aux complexités que soulève, à travers le rock, la métaphysique des artefacts.

Défenseur d’une ontologie "réaliste" contre un Peter Van Inwagen tenant de l’inexistence de ces artefacts, Pouivet impose cette vérité simple que le rock existe, puisque les enregistrements, tout artefactuels qu’ils soient, ne sont pas pour autant de simples mots pour désigner un assemblage d'ondes mais bien des entités à part entière. Leur mode d’existence est cependant complexe puisqu’ils sont la capture d’un événement matériel passé qui vise à créer un événement émotionnel présent. L’enregistrement réside à la fois dans cette double temporalité d’autant plus troublante qu’elle fait référence à deux points du temps précisément localisés. Cette dualité réside également dans le support matériel de l’enregistrement, au regard du lieu où se déploie la musique, votre voiture, votre chambre. C’est là où le livre prend une aura différente, en résumant la finalité du rock à une économie des émotions soit qu’on puisse les générer volontairement par un choix réfléchi (choix personnel : pour l’énergie, Rage Against The Machine, pour le zen, Fairport Convention, pour le fun, les Red Hot Chili Peppers) soit que l’on soit submergé par elles à la première écoute.

L’esprit livré au rock apparaît alors comme un cerveau livré aux drogues consommant un objet matériel pour obtenir des émotions que le quotidien ne peut pas receler. La différence résulte dans une addiction choisie et non subie, le rock permet de trier, de filtrer, d’accélérer, de ralentir en anticipant le résultat recherché.

Derrière des allures de traité d’ontologie appliquée, le rapport entre l’émotion et la pensée est donc au cœur de la réflexion de Roger Pouivet. Il nous livre une méditation méthodique et claire sur l’ouverture que peut receler une activité quotidienne, rattachée aux arts de masse comme le rock, vers une interrogation sur la diversité des modes d’être d’une œuvre. On ne sait pas encore si, du fait de son rattachement à une école philosophique très particulière, Philosophie du Rock sera le livre ultime sur le sujet comme peuvent l’être, encore de nos jours, les deux volumes de Deleuze pour le cinéma. Il s’agit d’un essai marquant et pionnier qui inaugure des pistes de recherche sur les arts de masse, dégagées de la gangue sociologique ou de la facilité lassante des cultural studies.

Un livre qui a pour ouverture une citation de l'oublié Etienne Souriau, grand métaphysicien de l’esthétique et pour conclusion une dédicace au Grateful Dead, groupe cosmique par excellence, fait preuve d’un non-conformisme décidément très rock n’roll dans son approche philosophique et très métaphysique dans ses choix d’albums à glisser sur la platine


http://www.nonfiction.fr/article-4039-metaphysique_des_guitares_saturees.htm


j'ai pas tout bien saisi mais je vais essayer de le lire
je fais une fiche ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil



Messages : 3832
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : Pays des champignons

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Mar 14 Déc 2010, 12:21

Isabelle a écrit:
METAPHYSIQUE DES GUITARES SATUREES



j'ai pas tout bien saisi mais je vais essayer de le lire
je fais une fiche ?




Bon courage Isabelle ! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasgor



Messages : 372
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 24
Localisation : Louvain-la-Neuve, Belgique

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Ven 17 Déc 2010, 09:00



Trés intéressant Smile

L'utilisation de drogue hallucinogène dans certains rites Indiens (en gros.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jaydee



Messages : 1860
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Ven 17 Déc 2010, 09:56

Houllebecq + Houllebecq = Houllebecq

Je viens de lire ses 2 premiers romans ( avec 7 jours d'hosto, on a le temps de lire) :



MAGNIFIQUES !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesdufour.over-blog.com/
Isabelle



Messages : 4491
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Dim 19 Déc 2010, 11:14

je susi d'accord, ses deux premiers romans, -et sa poésie, souvent -, sont bouleversants
surtout Extension du domaine de la lutte

après....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jaydee



Messages : 1860
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Dim 19 Déc 2010, 11:30

Toutafé, mais son second roman "Les particules élémentaires" est vraiment "boulversant", je dirais même plus, il remue les tripes, la conscience et la perception du sens de la vie... qui n'a plus de sens selon Michel !

C'est dur à avaler, impossible à digérer, mais c'est quelque part une "vérité" que l'on s'efforce à dissimuler, l'oublier étant du domaine de l'impossible !

Son premier roman "Extension du domaine de la lutte" est plus simple et abordable tout en développant les mêmes thèmes mais avec une histoire plus concrète et ancrée sur notre réel !

Je ne connais pas (encore) sa poésie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesdufour.over-blog.com/
Nono



Messages : 378
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Sam 25 Déc 2010, 21:42

L'Anat' a écrit:


Pas grand chose de lui traduit en français ,dommage .

Sacré auteur , son dernier effort " LES ANONYMES " vient de paraître il y a quelques semaines..Un bon polar sur fond de ..enfin non, je ne vais pas trahir l'intrigue...lisez le
J'aime les auteurs de polar qui ne succombe pas au déballage de force détails sanglants etc...Il me semble qu'Ellory évite de verser dans ce style...à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casper



Messages : 6574
Date d'inscription : 18/03/2010
Localisation : Dans le panneau d'administration

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Sam 25 Déc 2010, 21:45

Isabelle a écrit:
je susi d'accord, ses deux premiers romans, -et sa poésie, souvent -, sont bouleversants
surtout Extension du domaine de la lutte

après....

Son essai sur Lovecraft est sympa aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vintagesounds.forumactif.com
Isabelle



Messages : 4491
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 06 Jan 2011, 11:37

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jaydee



Messages : 1860
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 06 Jan 2011, 12:32

J'ai attaqué son troisième roman au camarade Houllebecq "Plateforme - 2001" !

Encore du bon et beaucoup plus facile que "Les particules élémentaires", en gros un Sex Tour in Thailand ! pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesdufour.over-blog.com/
big'
Bras Gauche


Messages : 18403
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 06 Jan 2011, 12:41

Plateforme, j'ai trouvé ça d'un chiant, mais d'un chiant. Tellement énervé que je l'ai pas fini et que je l'ai foutu à la poubelle.

Pour que je jette un bouquin, il en faut.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jaydee



Messages : 1860
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 06 Jan 2011, 12:43

Padakor avec toi le big', j'adore le Houllebecou ! clown

Mais pour Plateforme, j'en suis au tiers... on verra bien ! drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesdufour.over-blog.com/
Isabelle



Messages : 4491
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 06 Jan 2011, 12:47

idem que Big pour Plateforme et La possibilité d'une île
j'ai fini par vaguement feuilleter pour les passages de cul et c'était même pas intéressant alors hop, remisé dans un carton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18403
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 06 Jan 2011, 16:56

Vala, même le cul est insipide chez Ouelbec, quand il n'est pas malsain. Il est un peu aux années 2000 ce que Sollers était aux années 80. Un phénomène de mode autour d'un style creux qui ne masque même pas la vacuité du propos.

En tout cas, c'est ce que j'en retiens. Je m'étais déjà fait avoir avec Sollers (Paradis et son absence de ponctuation, c'était bien de l'avoir lu, c'était un exploit d'en retenir quelque chose) ; j'ai retiendu la leçon et le Michou ne m'aura pas.


Quoique ... Son dernier a l'air bien. Je l'ai offert. J'ai lu le début. Et je crois que je vais le racheter. Pour moué. Rolling Eyes

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem


Messages : 18770
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 06 Jan 2011, 17:12

Je suis allé un jour chez des gens et dans les chiottes,y'avait comme une espèce de crochet de boucher en plus petit,accroché au mur et dessus étaient embrochées les pages arrachées d'un roman de Houelbec (je ne sais plus lequel ).

Ca pouvait servir de PQ si j'ai bien compris

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle



Messages : 4491
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 06 Jan 2011, 17:22

ça par contre, la mise au crochet, ça me dérange carrément
ça fait un peu autodafé du boucher sous couvert de démarche vaguement arty
un ordre moral de chiotte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18403
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 06 Jan 2011, 17:23

C'est comme ça chez Monsieur l'ambassadeur. cheers

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jaydee



Messages : 1860
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Jeu 06 Jan 2011, 18:06

Well Beck ne fait pas l'unanimité et cela n'est pas nouveau !.. J'aime bien, j'assume (on se croirait dans les seventies en disant ça) !

Pour "Plateforme", je vous tiendrez au jus quand je l'aurais terminé ! clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesdufour.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amis De La Lecture   Aujourd'hui à 04:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Amis De La Lecture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Amis De La Lecture
» Petits suicides entre amis. Arto Paasolina.
» Le coin lecture
» Problème de lecture en streaming
» C'est bon de vous retrouver les amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE COIN DES MEMBRES :: CULTURE-
Sauter vers: