AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jacno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isabelle

avatar

Messages : 4499
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Jacno   Dim 10 Oct 2010, 23:07

"mais être sobre, ce n'est une qualité que losqu'on en a d'autres"
Vicror Hugo, Les travailleurs de la mer





[…]
1979
" La France d’alors était grise, austère. Elle ressemblait à une mécanique déréglée. Nous avions l’impression de vivre une perpétuelle saison des pluies. Climat de crise, ennui généralisé, c’est le souvenir que je garde des mois qui précédèrent la sortie de ce maxi. La pochette montrait un jeune homme au visage sans expression, dont la main découvrait une petite auto en métal, le fond bleu évoquait l’ennui moderne ; sur le verso, on apprenait que que le morceau s’appelait Rectangle et qu’il était distribué par Celluloïd. Le message était clair : nous entrions dans les années 80, les mathématiques modernes et la pétrochimie étaient devenus les piliers de notre civilisation, nous vieux jouets étaient couverts de rouille, il n’était que temps d’affronter la réalité. Les lois de ce monde en crise reposaient sur la science et nous pouvions toujours chercher l’amour, au mieux devrions-nous nous contenter de son ersatz : une romance moderne, brève et sans espoir. Ce disque collait à son époque.

Je suis donc entré dans les années 80 par hasard, en regardant la télé. Cet après-midi là, mon attention fut attirée par cette image : celle d’un garçon jouant de la batterie dans un appartement vide (tandis qu’en fond sonore se déroulaient des séquences de synthé). Le clip semblait tourné dans une de ces curieuses tours du 15ème arrondissement, futuristes et prétentieuses, si représentatives des aspirations mégalomaniaques de l’urbanisme parisien d’alors. Olivier Assayas était derrière la caméra.

J’ai écouté le début du morceau sans trop savoir quoi en penser, n’arrivant pas à trancher si j’aimais ou pas (je reconnaissais certains codes mais pas tous). Vers le milieu du morceau, le garçon s’est levé, a ramassé une Rickenbaker et a entamé un riff nonchalant et frimeur. Son attitude était parfaite, un mélange de Pete Townsend et de Keith Richards juvéniles. Au premier abord, il semblait s’agir d’un simple tube électro, d’un « menuet pop » comme l’écrira plus tard un journaliste (était-ce Yves Adrien ou Alain Pacadis ?), mais bientôt je distinguai le message subliminal, l’élément subversif : la Ricken’ fuzzy. Ce même son fuzzy que l’on retrouvait sur les hymnes garage de la compilation Nuggets ou sur les singles sauvages de 1977.

Il y avait aussi cette pulsation, celle que l’on trouve dans tous les grands disques, quelle que soit l’époque. Ce rythme flashy qui nous fait immédiatement nous sentir bien, c’est-à-dire nous sentir autre, un peu plus beau, un peu plus fort, un peu plus intelligent. On y entendait pour la première fois ce son que l’on porterait aux nues des années plus tard en l’affublant de l’étiquette French Touch. Un son qui se caractérise par une utilisation opportune de la technologie disponible, associée à quelques bidouilles électro-acoustique arty (ne sommes-nous pas les enfants légitimes de Pierre Henry ?) afin de produire ce que l’on pourrait appeler de l’archaïsme moderne. Mais la Jacno Touch, c’est aussi cette lutte désespérée pour contrarier la rigueur implacable des machines. Lutte qui passe par une approche dilettante, cultivée et légère, seule façon de parvenir à faire de la musique avec classe.

Je compris plus tard ce qui m’avait troublé en découvrant Rectangle. Ce titre, en jouant avec les genres, rendait d’un coup les contours de mon univers beaucoup plus flous. Qu’est-ce qui était encore du rock et qu’est-ce qui n’en était déjà plus ? Un maxi enregistré par un guitariste issu du Punk, avec un Korg MS 10, une boîte à rythmes et un Revox, avait-il encore quelque chose à voir avec le rock ? C’était idiot, mais je ne pouvais m’empêcher de me poser la question. Question qui trouvait sa réponse vers la fin du clip, après que la silhouette de velours noir se fut enfin révélée en guitar-hero de la nouvelle ère glaciaire qui s’annonçait. C’est précisément à ce moment que je compris que la bande son des années 80 avait commencé à défiler.

Je cessai d’écouter le présentateur au sourire convenu. Il aurait pu déclarer avec la même assurance qu’il serait de retour la semaine prochaine ou que Jimmy Carter venait de se tromper de bouton, déclenchant l’apocalypse nucléaire, cela n’avait plus guère d’importance. Et une main anonyme, depuis la régie, pouvait bien envoyer le générique de fin, ce qui comptait maintenant, c’était de trouver l’amour. "



Extrait de :
Pierre MIKAILOFF
Some Clichés, Une enquête sur la disparition du rock’n’roll
Cliché 4 – La boozy creed attitude – bande son : Rectangle par Jacno
Editions L’Harmattan, coll. L’écarlate 2006


Je ne sais pas si j’ai le droit de reproduire ici un aussi long extrait du livre de Pierre Mikaïloff, mais c’est absolument impossible d’écrire quelque chose de plus juste, de plus beau, sur Jacno.

Profitez-en avant que ce topic ne passe peut-être à la trappe,
puisse-t-il vous faire entendre Jacno autrement
et bien entendu lire Some clichés










JACNO 1957 - 2009




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18549
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 55
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Jacno   Lun 11 Oct 2010, 06:01

Typiquement la musique que je snobais. Froide, mécanique, primaire, je la trouvais sans intérêt.

Sauf quand on voyait Elli :



Je lui trouvais un charme fou.

Quand je revois le clip de Rectangle, je trouve que cette musique et son esthétique en ont aussi.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BkBasse

avatar

Messages : 3843
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 56
Localisation : Pont de Buis les Quimerc'h - Finistère

MessageSujet: Re: Jacno   Lun 11 Oct 2010, 06:23

J'imagine que l'idée relève plus du "concept", si on le replace dans la France de la fin 70', que de la Musique à proprement parler goute

Mais "vendu" par Pierre MIKAILOFF, et avec quel talent...en ajoutant le joli nez d'Elli qui a du plaire aux garçons et la petite gueule de Jacno qui a du un peu plaire aux filles n'en doutons pas non plus, je comprends que ça ai pu se vendre à quelques exemplaires Cool

Bon, j'espère quand même que ça va pas me tourner dans la tête toute la journée...c'est plus insidieux qu'on ne croit ces mélodies l'air de rien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem
avatar

Messages : 19075
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 55
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Jacno   Lun 11 Oct 2010, 07:55

J'aimais bien ,à l'époque en tout cas.

Maintenant,c'est autre chose.

Y parait que Blondie a écrit Denis pour lui.

A regarder pour les Rick,ou la jolie robe.







_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BkBasse

avatar

Messages : 3843
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 56
Localisation : Pont de Buis les Quimerc'h - Finistère

MessageSujet: Re: Jacno   Lun 11 Oct 2010, 08:02

L'Anat' a écrit:
A regarder pour les Rick,ou la jolie robe.

La robe serait encore plus jolie en mode "silencieux", mais les Rick elles envoient c'est vrai Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle

avatar

Messages : 4499
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Jacno   Lun 11 Oct 2010, 10:41

je ne crois pas qu'il y ait de petite musique
ni que la petite musique de Jacno soit conceptuelle
en tous cas, ce n'est pas comme ça que je la ressens
en musique, je n'aime pas les machines, mais alors pas du tout, même pas le Farfisa, même quand c'est les Lords of Altamont, pour dire....
chez Jacno, il y autre chose, une ponctuation acoustique qui fait vibrer l’électronique, - la Ricken' fuzzy sur Rectangle, nous dit Pierre MiKaïlofff
c'est cette touche là qui déchire une petite faille et fait entrer le désir dans la machine froide
une âme instrumentale, pour libérer le supplément d’âme
une poésie quoi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casper

avatar

Messages : 6574
Date d'inscription : 18/03/2010
Localisation : Dans le panneau d'administration

MessageSujet: Re: Jacno   Lun 11 Oct 2010, 11:32

L'Anat' a écrit:



Speccial dédicace à notre Deep national ! rabbit

J'avais déja remarqué la signature sur le paquet de gauldo, mais il ne s'agit évidemment pas du chanteur Wink http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Jacno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vintagesounds.forumactif.com
L'Anat'
Grand Sachem
avatar

Messages : 19075
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 55
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Jacno   Lun 11 Oct 2010, 11:45

Non,mais y'a quand même un rapport.

Son surnom,Jacno, lui vient du lycéen,où il avait toujours une gauloise à la bouche.

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yardbird
En mod' Brenneke
avatar

Messages : 10875
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : Nowhere land

MessageSujet: Re: Jacno   Ven 15 Oct 2010, 17:57

Marrant, je ne savais pas que cette chanson "Rectangle" était de Jacno.

Ca me ramène bien des années en arrière et, un peu comme Big', je lui trouve maintenant un certain charme Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wonder B

avatar

Messages : 300
Date d'inscription : 27/03/2010
Age : 60
Localisation : Chantilly avec les bourrins

MessageSujet: Re: Jacno   Ven 22 Oct 2010, 23:38

C'est vrai que JACNO en a vendu quelques wagons à l'époque... Il était omniprésent sur les ondes et dans les boites avec l'aide de ses prods aussi comme Lio (et sa nuisette plus que courte LOL) pour qui il avait fait dans le même style Amoureux Solitaires avec Elli pour les paroles... Il bossera encore pour la même famille en faisant une chanson pour la soeur de Lio la belle Helena Noguerra... (Désamour)



Mais il y avait aussi... (choisi malgré le mauvais son pour le clip d'origine!)



Et Le Téléphone avec Elli en 82



Je crois aussi qu'il fût responsable de Tombé Pour La France un des gros tubes des débuts de la carrière d'Etienne Daho

Marrant aussi de le voir façon déjanté dans une période Gainsbarienne bière et clope à la main sur la plateau de télé LOL
.

En tout cas R.I.P. Jacno qui nous a quitté l'an dernier à 52 ans... même pas eu un mot dans les medias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mothershipfunkclub
Isabelle

avatar

Messages : 4499
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Jacno   Mar 01 Mar 2011, 20:01

"bonsoir, amis clients !"
c'est ainsi que Jacno ouvrait ses gigs


ce bouquin va sortir en mai :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilic
Pruneau AOC
avatar

Messages : 4513
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 52
Localisation : Agen, nombril du sud-ouest

MessageSujet: Re: Jacno   Mar 01 Mar 2011, 21:42

Etonnant quand même comme beaucoup de ses titres sont des déclinaisons de la trouvaille de départ ( le morceau Rectangle).
A tel point que j'ai toujours confondu Amoureux solitaires et Main dans la main.

Je ne critique pas le procédé, hein, je pense qu'il est normal pour un créateur d'exploiter une bonne idée dans la durée. Mais à ce titre, justement, on est pas loin du concept.

Reste que, comme le fait remarquer Bk, cette musique est parfaitement obsessionnelle et m'a durablement squatté le citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle

avatar

Messages : 4499
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Jacno   Mer 02 Mar 2011, 11:04

"déclinaisons de la trouvaille de départ", "procédé", "exploitation d'une bonne idée", moi j'utiliserais pas ces mots-là

jacno n'a jamais couru après le fric, même sil il en a eu besoin comme tout le monde
mais Rectangle n'a pas été composé pour une pub nesquick, pas plus qu'OAO, qui deviendra l'hymne d'inauguration du Stade De France, en 1998 – un comble pour le fumeur invétéré de cigarettes brunes qui composera un peu plus tard "Le sport tue"

en fait, Jacno a toujours fait son truc, des fois ça a marché, le plus souvent ça n'a pas marché
et comme c'était un véritable artiste, et un dandy, il avait un style qui lui était propre,
c'est plus une vision du monde (un brin dilettante) qu'un "concept" fabriqué
il y a en effet une jacno touch immédiatement reconnaissable
après.... je comprends qu'on n'en ait rien à foutre, que ça paraisse mineur, inconsistant, qu'on ne voie que la posture, ou que ça saoule grave


pour répondre à Wonder B, oui c'est jacno qui a produit Mythomane, le premier Daho (qui lui renverra l'ascenseur en 95 en produisant Faux Témoin)
il a aussi produit Daniel Darc et Higelin (Tombé du ciel), et collaboré avec Françoise hardy, Dominique A, Miossec, Stéréo Total et bien d'autres


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18549
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 55
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Jacno   Dim 29 Mai 2011, 15:24

Un Jacno Tribute est annoncé pour le 6 juin 2011 :


Jacno Future

1. Dominique A - Je T'aime Tant
2. Home - D'Une Rive À L'Autre
3. Étienne Daho - Amoureux Solitaires
4. Brigitte Fontaine - Je Vous Salue Marie
5. Katerine, Francis Et Ses Peintres - Rectangle
6. Thomas Dutronc - Je Ne Suis Pas Toujours De Mon avis
7. Chateau Marmont - Main Dans La main
8. Jacques Higelin - Mauvaise Humeur
9. Coming Soon - For You
10. Miossec - J'ai Triste
11. Christophe & Christophe Van Huffel - Je Viens D'ailleurs
12. Alex Beaupain - Tes Grands Yeux Bleus
13. Alexandre Chatelard - T'Oublier
14. Stereo Total - Le Téléphone
15. Erika Forster & Devonte Hynes - Les Nuits De La Pleine Lune
16. Arthur H et Neïmo - Rectangle


_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PerYoun
Vieux Gréement
avatar

Messages : 10143
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 50
Localisation : Sur les bords de la petite mer

MessageSujet: Re: Jacno   Mer 18 Déc 2013, 16:07

N'étant pas attiré naturellement par le Monsieur, il m'a fallu tout ce temps pour passer à l'acte. Faut croire que les rares images qui me reviennent de l'enfance m'ont détourné de Jacno trop longtemps.

Grâce à Isa et quelques autres, je m'en vais découvrir un peu plus sérieusement le travail effectué.

Un peu au pif, j'ai pioché un LP à la médiathèque locale (là où Nowhere s'alimente aussi en bonnes galettes).



Sur ce "Tant de temps", j'ai trouvé ce titre qui me ravit.
Je me sens un peu (enfin j'imagine que ça doit ressembler à ça) comme le gros fumeur qui s'est contraint à arrêter et qui finit par connaitre un profond dégout.


Jacno - Le Sport

Spoiler:
 


Isabelle a écrit:

Profitez-en avant que ce topic ne passe peut-être à la trappe,
puisse-t-il vous faire entendre Jacno autrement
et bien entendu lire Some clichés


Ce topic va servir, Isa, rassure-toi !!

_________________
« Je n'ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je sois ringard ? »
Daniel Prévost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man

avatar

Messages : 4341
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Jacno   Mer 18 Déc 2013, 17:04

Depuis 4,5 ans , de retour dans les bacs des disquaires (grossistes ou pointus) je fais des infidélités à not' médiathèque Zic'.

Bon dieu tous ces anciens jeunes gens modernes, Jacno, Daniel Darc, sont morts, aperçus dans un jury de télé-réalité comme Lio ou bien disparus à la Plastic Bertrand.

J'aimais bien 1979, mes 15 ans passés à écouter Jacno, Supertramp, les Ramones, Voulzy, EWF(da ya rememba' ?) et "Frederick" de Patti Smith. Eklektik j'vous dis !

Plus tard Jacno hantera avec d'autres humanoïdes synthétiques la rubrique "Frenchy but chic" de Jean-Eric Perrin dans Brock & Schnock.

Souvenirs, souvenirs, je vous ai gardé dans mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle

avatar

Messages : 4499
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Jacno   Mer 18 Déc 2013, 20:53

PerYoun a écrit:
Ce topic va servir, Isa, rassure-toi !!
à vrai dire, PY, je suis pas inquiète... j'ai pas la passion des trucs utiles moi non plus... c'est de famille, que veux-tu ! mais j'étais pas sûre d'être dans les clous de la légalité en recopiant in extenso un aussi long extrait de Some clichés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elmeco



Messages : 752
Date d'inscription : 13/09/2011

MessageSujet: Re: Jacno   Jeu 19 Déc 2013, 20:27

Bordel de bordel...

j'avais écris un "beau" message et pfiou..disparu.au fond Delarue tout au fond, dans la boîte à double fond. Qui a appuyé sur le gros bouton rouge et qui connaît le code surtout?

En gros Jacno, j'pourrais plus, même si une tite écoute du bleu tant écouté pourrait mémé ouspiller.
C'était une belle époque, le "rock français" dans tout ses états j'étais jeune, influencé fortement par l'autre du dessus (qui n'avait certainement pas que des bons goûts).
Vi nostalgie, je ne regrette pas cette époque, les porets étaient ouvertes, comme je ne regrette pas la présente.

Et puis il y a eu une espèce de dégoût (d'égoût d'égo) certainement inconsciente de tout ce parisianisme ambiant...bah non le rock c'était pas qu'à Paris....

J'attends une reprise de Jacno par les Fleshtones!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacno   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacno
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mort de Jacno
» Au revoir JACNO!
» Jacno
» Françoise interprétée par d'autres artistes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ANNEXE :: MUSIQUES ACTUELLES-
Sauter vers: