AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Jake Bugg (2012)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nowhere Man

Nowhere Man

Messages : 4589
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 55
Localisation : Exile on Main-hir street

Jake Bugg (2012) Empty
MessageSujet: Jake Bugg (2012)   Jake Bugg (2012) I_icon_minitimeMar 07 Mai 2013, 15:57

Jake Bugg (2012) 20017610


Bien sûr grande est l'envie, à brûle-pourpoint, de balayer tout celà d'un négligent revers de main , d'argumenter par le savoir (une version augmentée de l'ignorance), de faire valoir notre culture Pop, notre ancienneté et nos points-retraite au service de la maison Rock'n'Roll, bref de jouer le Gabin-je sais-je sais.

Evidemment la tentation est forte de renvoyer ce godelureau à ses chères études sauf que question bagages le gamin est bien équipé et sans surpoids.

Jake Bugg , jeune lad' en Fred Perry, à peine majeur est la nouvelle incarnation de la Pop Anglaise, du genre Pénélope remettant sans cesse un ouvrage entamé chez les Beatles et que d'autres au fil des décennies n'ont cessé de détricoter,défaire, enrichissant par-ci, déconstruisant par-là pour au final tisser une chatoyante tunique à mi-chemin de la robe de bure janséniste (The La's) et du motif Britpop des frères Tap'dur mancuniens.

On peut de prime abord s'étonner de la jeunesse du gandin ("... aux âmes bien nées...") mais c'est vite oublier, en notre vieillissant occident craignant désormais sa jeunesse, qu'il fut un temps où Macca, Jagger, Davies et Cie dominaient le monde sans encore se soucier ni de plans de carrières ni de salles des trophées.

Ok, à l'écoute de ce premier album rien de bien nouveau sous le brouillard sinon une belle collection de nerveuses pop-songs à la mélodique évidence et près de l'os.
Le Jake, s'appuyant sur de solides fondations, bâtit léger (une folk amplifiée , Telecaster +basse-batterie efficientes) balayant un déjà demi-siècle d'ADN musical en héritage (Beatles again, Donovan et consorts) couplé à une forte influence d'outre-Atlantique (le jeune Dylan , Cash ).

Sauf que l'on assiste ici avec Jake Bugg, outre l'allégeance aux Anciens, à l'émergence d'une génération biberonnée à l'internet en méthode Youtube-Assimil.

Le jeune homme est encore chez nous, contrée de la génération Goldman (J.J pas Oscar...) plutôt discret sur les ondes mais fait mentir chez ses concitoyens l'adage du prophète et du pays car à Londres en décembre dernier il ne restait plus un seul disque de lui au HMV.

Réjouissant en ces temps d'atermoiements culturels et de marasme discophile !

On y va ?

Entrée :

"Lighning Bolt"

Plat :

"Two Fingers" (aut' chose que ceux de Frigide Barjot)

Fromage :

"Taste it"

Fromage :

"Seen it all" comme un étrange twist....

Et ce ne sont que les quatres premiers morceaux du disque , j'en vois déjà qu'ont plus très faim , pas grave je repasserai le plat.


Dernière édition par Nowhere Man le Mer 08 Mai 2013, 10:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'Anat'
Grand Sachem
L'Anat'

Messages : 19361
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 57
Localisation : Dans le Cotentin

Jake Bugg (2012) Empty
MessageSujet: Re: Jake Bugg (2012)   Jake Bugg (2012) I_icon_minitimeMar 07 Mai 2013, 17:29

Nowhere Man a écrit:


j'en vois déjà qu'ont plus très faim , pas grave je repasserai le plat.

C'est pas de ma faute M'sieur !

On l'a déjà eu en amuse-gueule,en mise en bouche,voir en entrée !

Mais tout topic neuf reste interressant et je te félicite .

A suivre,pour les morceaux suivants.

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés
Jake Bugg (2012) 369723Sanstitre1
Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Nowhere Man

Nowhere Man

Messages : 4589
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 55
Localisation : Exile on Main-hir street

Jake Bugg (2012) Empty
MessageSujet: Re: Jake Bugg (2012)   Jake Bugg (2012) I_icon_minitimeMar 07 Mai 2013, 17:42

Y aura du rab' pour cet album , mon préféré depuis janvier.

On en avait déjà causé à la "Country", à la "douche" (?) au "C'est nouveau ça vient de sortir", bref il était temps d'enfoncer le clou .
Revenir en haut Aller en bas
L'Anat'
Grand Sachem
L'Anat'

Messages : 19361
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 57
Localisation : Dans le Cotentin

Jake Bugg (2012) Empty
MessageSujet: Re: Jake Bugg (2012)   Jake Bugg (2012) I_icon_minitimeMar 07 Mai 2013, 17:52

J'ai le dixe dans la voiture et ça le fait !

Le gars est prometteur,19 ans....!

Faut voir dans le temps.


Jake Bugg - Coachella 2013 (FULL SHOW) .

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés
Jake Bugg (2012) 369723Sanstitre1
Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
yardbird
En mod' Brenneke
yardbird

Messages : 11162
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 51
Localisation : Nowhere land

Jake Bugg (2012) Empty
MessageSujet: Re: Jake Bugg (2012)   Jake Bugg (2012) I_icon_minitimeMar 07 Mai 2013, 19:37

Ouaip, c'est sympa ce qu'il fait le petit gars mais bon... Tant pis si je me répète ça manque un peu de burnes quoi...

La méthode Assimil, c'est exactement ça Nowhere, le jeune Jaco a bien appris ses leçons.

C'est sympa mais je décroche au bout de deux chansons... Je vais peut être attendre le prochain alboume Wink
Revenir en haut Aller en bas
big'
Bras Gauche
big'

Messages : 18630
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 57
Localisation : South Cambrousse

Jake Bugg (2012) Empty
MessageSujet: Re: Jake Bugg (2012)   Jake Bugg (2012) I_icon_minitimeMar 07 Mai 2013, 19:43

Il est doué, c'est sympa à écouter mais il faudrait qu'il digère ses nombreuses influences pour faire son truc à lui. Sinon, autant écouter les originaux. A mon avis.

Et comme dit Yardie, c'est modérément burné, surtout dans la voix. Je suis sûr qu'avec un régime clopouisqui pendant 5/10 ans, il gagnerait en profondeur, niveau essspression.
Revenir en haut Aller en bas
yardbird
En mod' Brenneke
yardbird

Messages : 11162
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 51
Localisation : Nowhere land

Jake Bugg (2012) Empty
MessageSujet: Re: Jake Bugg (2012)   Jake Bugg (2012) I_icon_minitimeMar 07 Mai 2013, 19:46

Jake Bugg (2012) 887283
Revenir en haut Aller en bas
Nowhere Man

Nowhere Man

Messages : 4589
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 55
Localisation : Exile on Main-hir street

Jake Bugg (2012) Empty
MessageSujet: Re: Jake Bugg (2012)   Jake Bugg (2012) I_icon_minitimeMar 07 Mai 2013, 20:07

Très chers big' and Yardie

Objectivement vous êtes dans le vrai , la voix, l'inspiration, toussa à ceci près que vous rejoignez involontairement ou non mon postulat de départ : Nous on sait , on connait sauf qu'on a tous ici, grosso-modo 30 berges de plus que Jake Bugg et que du riff a, depuis, passé sous les ponts.

C'est vrai qu'il est dur de se laisser bercer par une musique que l'on connaît intimement, de , terme à la mode, lâcher prise pour apprécier à la bonne franquette (dans la bagnole comme moi et L'Anat') un disque qui certes ne va pas chercher midi (méridien de Greenwich) à quatorze heures mais qui maintient contre vents et marées la foi à un âge où beaucoup de nos connaissances ont depuis longtemps abdiqué.

Par ailleurs, est-ce qu'on a pas dit la même chose pour chaque nouvelle apparition d'un groupe revendiquant la tradition Pop dans ce qu'elle a de meilleur depuis la séparaion de qui l'on sait , en gros de Badfinger en passant par les La's jusqu'à Oasis?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jake Bugg (2012) Empty
MessageSujet: Re: Jake Bugg (2012)   Jake Bugg (2012) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jake Bugg (2012)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ANNEXE :: CHRONIQUE D'UN ALBUM ANNONCE-
Sauter vers: