AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Neil Young - Time Fades Away (1973)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
big'
Bras Gauche
big'

Messages : 18630
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 57
Localisation : South Cambrousse

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeVen 12 Avr 2013, 08:43

A pleurer, je sais pas, j'ai pas la larmichette facile, punk, je vois pas trop non plus (ni la zique ni les paroles) mais j'admets que ça bute.


Don't be denied

Lilic, c'est en réécoutant vite fait les morceaux postés plus haut que j'ai dubité. Faut que je retrouve le disque, trop bien rangé, et me reconcentrer albino













Et puis zut, si on peut même plus titiller à sa guise elephant
Revenir en haut Aller en bas
The Rev'

The Rev'

Messages : 933
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 60
Localisation : Au centre, mais à gauche

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeVen 12 Avr 2013, 08:47

Woaw, Elmeco, tu sais quoi?*
tu viens de me faire ressortir ma jazz bass de son étui ou elle repose depuis de nombreux mois!
Bon, alors effectivement, entre la 17eme et la 31eme seconde Pearl Jam et le loner balance un riff sur les accords LA/Si, les m^mes que July, et certainement euh, de quelques centaines d'autres morceaux....
Autre différence, nous, on appuyait le La et le Si sur le 3eme et le 4eme temps de la mesure, alors qu'eux martèlent le La sur les trois dernières croches de la mesure...pas le m^me effet, quoi. mais c'est très chiant à décrire, ça, on dirait le bouquin que je suis en train de lire sur les Beatles (oui! les Beatles Elmeco!), un truc trés savant d'un nommé Ian MacDonald, qui s’évertue à vouloir nous apprendre des tas de choses dont on ne se servira jamais, mais c'est pas grave c'est toujours intéressant....
Mais, dire par exemple de "And your bird can sing", je cite: "S'achevant sur la note de perplexité d'une sous dominante non résolue, le morceau reste surtout en mémoire pour la sophistication de sa partition de guitares, qui comporte un passage chromatique arpégé et une arabesque récurrente en tierces parallèles jouées par Harrison et MaCartney (ou peut-être Lennon)", c'est certes trés savant, mais un peu stérile, aussi. Quid, de la magie? du hasard? de la naïveté, de la prise de risque, de l'envie, de l'amour? D'autant plus que malgré la volonté (légitime) d'érudition, l'auteur n'hésite pas à avouer son impuissance à tout décrypter avec sa parenthése questionnante en fin de phrase: finalement, on ne sait pas qui a fait quoi et comment!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/The-Rev/150983091592818
The Rev'

The Rev'

Messages : 933
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 60
Localisation : Au centre, mais à gauche

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeVen 12 Avr 2013, 08:53

lilic a écrit:

il est dans l'exacte perspective de Tonight et On the Beach, :

Exact, d'ailleurs, la tournée 'Times fades away" s'est faite juste aprés l’enregistrement de "Tonight the nigh", album qui restera dans les tiroirs pendant plus de deux ans...Ce qui n’empêchait Young de jouer le morceau "Tonighs the night" à chaque concert de la tournée, parois deux fois par concert, et m^me à certaines occasions trois fois (!), sous les sifflets et l'incompréhension du public venu pour entendre "Heart of gold".....
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/The-Rev/150983091592818
lilic
Pruneau AOC
lilic

Messages : 4663
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Agen, nombril du sud-ouest

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeVen 12 Avr 2013, 08:56

Rev', jette ce livre et va ranger ta chambre laver tes disques Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 306142

:lilic:
Revenir en haut Aller en bas
The Rev'

The Rev'

Messages : 933
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 60
Localisation : Au centre, mais à gauche

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeVen 12 Avr 2013, 09:00

On en cause demain! Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 210670
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/The-Rev/150983091592818
lilic
Pruneau AOC
lilic

Messages : 4663
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Agen, nombril du sud-ouest

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeVen 12 Avr 2013, 09:04

The Rev' a écrit:
Ce qui n’empêchait Young de jouer le morceau "Tonighs the night" à chaque concert de la tournée, parois deux fois par concert, et m^me à certaines occasions trois fois (!), sous les sifflets et l'incompréhension du public venu pour entendre "Heart of gold".....

j'ai sous les yeux une source qui tendrait à faire accroire qu'il n'hésitait pas à pousser plus loin encore:

"Au Royal Festival Hall de Londres [novembre 1973], je suis revenu faire un rappel alors que la salle était vide, et j'ai joué Tonight's the Night pour la quatrième fois" (Olivier Nuc in Neil Young, Librio, 2002)
Revenir en haut Aller en bas
The Rev'

The Rev'

Messages : 933
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 60
Localisation : Au centre, mais à gauche

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeVen 12 Avr 2013, 09:07

Ah, ah, ah, excellent!
remarque, avec ce qu'il se foutait dans le cornet à cette époque, pas sur que ses souvenirs soient fiables!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/The-Rev/150983091592818
Elmeco



Messages : 882
Date d'inscription : 13/09/2011

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeVen 12 Avr 2013, 09:21

lilic a écrit:





désormais, je ne causerai plus de Nilyoune qu'avec Elmeco... au moins, on sait où on va Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 258829

Bon en même temps, j'ai pas grand chose à en dire...même si je commence à décortiquer un morceau...et c'est déjà beau.

Ce bout de disque écouté chez soeurette, même après quelques verres de ce vin préfabriqué, a été un supplice et je ferai remarquer que c'est pas moi qui me suis levé le premier pour remettre la galette là où elle était. Alors Blah blah blah soeurette....!
Revenir en haut Aller en bas
Elmeco



Messages : 882
Date d'inscription : 13/09/2011

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeVen 12 Avr 2013, 09:31

The Rev' a écrit:
Woaw, Elmeco, tu sais quoi?*
tu viens de me faire ressortir ma jazz bass de son étui ou elle repose depuis de nombreux mois!
Bon, alors effectivement, entre la 17eme et la 31eme seconde Pearl Jam et le loner balance un riff sur les accords LA/Si, les m^mes que July, et certainement euh, de quelques centaines d'autres morceaux....
Autre différence, nous, on appuyait le La et le Si sur le 3eme et le 4eme temps de la mesure, alors qu'eux martèlent le La sur les trois dernières croches de la mesure...pas le m^me effet, quoi. mais c'est très chiant à décrire, ça, on dirait le bouquin que je suis en train de lire sur les Beatles (oui! les Beatles Elmeco!), un truc trés savant d'un nommé Ian MacDonald, qui s’évertue à vouloir nous apprendre des tas de choses dont on ne se servira jamais, mais c'est pas grave c'est toujours intéressant....
Mais, dire par exemple de "And your bird can sing", je cite: "S'achevant sur la note de perplexité d'une sous dominante non résolue, le morceau reste surtout en mémoire pour la sophistication de sa partition de guitares, qui comporte un passage chromatique arpégé et une arabesque récurrente en tierces parallèles jouées par Harrison et MaCartney (ou peut-être Lennon)", c'est certes trés savant, mais un peu stérile, aussi. Quid, de la magie? du hasard? de la naïveté, de la prise de risque, de l'envie, de l'amour? D'autant plus que malgré la volonté (légitime) d'érudition, l'auteur n'hésite pas à avouer son impuissance à tout décrypter avec sa parenthése questionnante en fin de phrase: finalement, on ne sait pas qui a fait quoi et comment!

tatatattatatattatatatatattatatatatatata...ca m'a sauté à l'oreille...comme quoi elle n'est pas encore toute pourrie contrairement à d'autres ici!

Ton Macdonald (et oncle picsou alors?), il ne serait pas fan de musique classique par hasard?
Sinon suis bien d'accord avec toi sur la magie et le reste.

Bientôt le Rev' en représentation à Tulle au 6 quai de Rigny !!

Revenir en haut Aller en bas
yardbird
En mod' Brenneke
yardbird

Messages : 11162
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 51
Localisation : Nowhere land

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeVen 12 Avr 2013, 14:29

Je n'avais jamais écouté cet album et comment dire... Je suis totalement d'accord avec le Rev'! C'est punk et c'est bon!!! cheers

Maintenant, ce qui me désole, c'est que le seul moyen de le chopper ce sera sur sur les vide greniers vus les prix délirants que l'on voit sur le net...
Revenir en haut Aller en bas
lilic
Pruneau AOC
lilic

Messages : 4663
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Agen, nombril du sud-ouest

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeMar 16 Avr 2013, 20:41

le seul moyen?

as-tu pensé à demander à ton disquaire?

comment? tu n'as pas de disquaire? tu veux des adresses? flower
Revenir en haut Aller en bas
Elmeco



Messages : 882
Date d'inscription : 13/09/2011

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeMer 17 Avr 2013, 04:46

Hey les mariés de l'A2, vous ne gardez jamais de disques chinés sur les brocantes ou les bacs à soldes?
Vous revendez toutes vos trouvailles au Rev' au prix de 1 euro que vous rachetez deux mois plus tard au prix de 10?!
Revenir en haut Aller en bas
lilic
Pruneau AOC
lilic

Messages : 4663
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Agen, nombril du sud-ouest

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeMer 17 Avr 2013, 09:38

t'inquiète

je mets de côté tous les bons disques hippies avec des morceaux de 27 minutes




pour toi, Elmeco flower


Revenir en haut Aller en bas
Elmeco



Messages : 882
Date d'inscription : 13/09/2011

Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitimeMer 17 Avr 2013, 09:57

j'en veux pas, j'irai en acheter chez un disquaire!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Neil Young - Time Fades Away (1973)   Neil Young - Time Fades Away (1973) - Page 2 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Neil Young - Time Fades Away (1973)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [24042011] B1A4 Debut Mini-Fanmeeting
» 03092011 - Choi Hwajung's Power time - Dongwoo & Sungjong avec Boom !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ANNEXE :: CHRONIQUE D'UN ALBUM ANNONCE-
Sauter vers: