AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'instrument, sa pratique et la perversion de l'oreille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Isabelle

avatar

Messages : 4492
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: L'instrument, sa pratique et la perversion de l'oreille   Ven 28 Déc 2012, 12:29

en fait c'est un sujet sur la perversion.... bravo, très beau sujet !

donc :
selon Nowhere, perversion = perte de l'Innocence
selon Deep, perversion = éducation (et vice versa)
selon Bajito, perversion = raffinement
et selon PY, perversion = endommagement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Rev'

avatar

Messages : 933
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 57
Localisation : Au centre, mais à gauche

MessageSujet: Re: L'instrument, sa pratique et la perversion de l'oreille   Ven 28 Déc 2012, 16:05

Étymologiquement, pervertir, c’est détourner.


La perversion est donc un détournement, une déviance.


D’un point de vue freudien, c’est plutôt une déviation, et
alors, « …la perversion peut signifier la nécessité de conditions
particulières afin d'atteindre la satisfaction sexuelle.
»


On écoute généralement de la musique pour se procurer des
émotions, esthétiques, organiques, ou
intellectuelles. C’est la recherche d’un certain plaisir, et plus précisément d’une
satisfaction : écouter des morceaux tristes peut aussi nous satisfaire à
certains moments.


Le raffinement du plaisir n’a que les limites que l’on veut
bien se fixer, l’oreille peut tout aussi bien se développer que le gout.


Personnellement, la pratique d’un instrument en particulier
et de la musique en général n’a fait que développer mon oreille, et évidemment,
mon intellect et donc, mes sensations.


Pour parler d’un truc qu’Isa connaît bien, je peux me
surprendre à écouter un morceau de Creedence en disséquant instantanément les
différentes parties de guitare, basse et batterie, comme si j’avais une table
de mix dans la tête. Parfois, c’est vrai, ça m’effraie un peu, car j’ai du mal
à retrouver la sensation merveilleuse de la première fois. Mais c’est aussi un
enrichissement permanent.


C’est très pervers, je sais….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/pages/The-Rev/150983091592818
Nowhere Man

avatar

Messages : 4324
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: L'instrument, sa pratique et la perversion de l'oreille   Ven 28 Déc 2012, 16:16

Creedence ! voilà pile-poil l'exemple explicite :

Tout y est clair (Clearwater ?) voire-même basique et rustaud , de l'intro au chant en passant par l'instrumentation ( un ABC de dissection ) et pourtant tout fonctionne encore et encore !

En fait que ce soit en ciné , littérature et surtout musique il y a des chefs-d'oeuvres , des fulgurances dont une vie ne sufit pas à en épuiser toutes les richesses.

Chacun peut comparer avec ses favoris , ça marche à chaque fois comme la première fois !

Aurais- je ces sensations si je jouais d'un instrument ? tel était l'objet de ma requête qui mine de rien va passer la St Sylvestre en arguties et aimables contreverses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle

avatar

Messages : 4492
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: L'instrument, sa pratique et la perversion de l'oreille   Dim 30 Déc 2012, 21:58

The Rev' a écrit:
C’est la recherche d’un certain plaisir, et plus précisément d’une
satisfaction

I can't get no satisfaction.... and I try and I try and I try.... c'est grave Docteur ?

et avoir des cheveux longs quand on est un garçon (et un ceinturon quand on est une fille...), est-ce que c'est pervers ?

et le rock, c'est pervers ?


argghhhhhhhh...... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dams

avatar

Messages : 2065
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 51
Localisation : Panazol (87)

MessageSujet: Re: L'instrument, sa pratique et la perversion de l'oreille   Lun 31 Déc 2012, 07:55

Je comprends bien ce que tu veux dire, Nowhere.
Lorsque j'écoute Another Brick In The Wall, je me surprends à chanter "tooum-toodooum-tooum-toumtoumtoumtooum-toodoum" plutôt que "we don't need no education ..." !
Je suis perverti Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruck.fr.cr
PerYoun
Vieux Gréement
avatar

Messages : 10108
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 50
Localisation : Sur les bords de la petite mer

MessageSujet: Re: L'instrument, sa pratique et la perversion de l'oreille   Lun 31 Déc 2012, 08:16

Complètement.

_________________
« Je n'ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je sois ringard ? »
Daniel Prévost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem
avatar

Messages : 19011
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: L'instrument, sa pratique et la perversion de l'oreille   Jeu 03 Jan 2013, 17:21

Nowhere,tout n'est pas perdu pour toi !

On monte à nous tous le même ensemble et tu l'intègres d'autorité.

Le Portsmouth Sinfonia était un orchestre fondé en 1970 par des étudiants de la Portsmouth School of Art (Portsmouth, Angleterre) et un de leurs professeurs, le compositeur Gavin Bryars.

Il avait la particularité de regrouper des non-musiciens et des musiciens jouant d'un instrument qui leur était entièrement nouveau. L'orchestre fut créé à l'origine pour une représentation unique à prendre au second degré, mais rencontra un succès inattendu, et enchaîna concerts et albums jusqu'à leur dernière représentation publique en 1979



Ainsi, même sans savoir jouer correctement de leur instrument, ils savaient approximativement quelles parties étaient plus aigües ou plus rythmées que d'autres. Le résultat obtenu était alors un ensemble sonore donnant une vague impression du morceau




.Portsmouth Sinfonia - Blue Danube Waltz .



Brian Eno à la clarinette en guest-star


Portsmouth Sinfonia - Wilhelm Tell Overture. With Brian Eno .

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PerYoun
Vieux Gréement
avatar

Messages : 10108
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 50
Localisation : Sur les bords de la petite mer

MessageSujet: Re: L'instrument, sa pratique et la perversion de l'oreille   Jeu 03 Jan 2013, 18:03

Enormissime et grandiose !!!! rofl

_________________
« Je n'ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je sois ringard ? »
Daniel Prévost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'instrument, sa pratique et la perversion de l'oreille   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'instrument, sa pratique et la perversion de l'oreille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Comment Travaillez Vous Votre Instrument?
» renversement des accord (pratique pour les walking)
» Formation a la pratique du cérémonial
» Recherche un instrument cimbasso
» L'instrument qui vous débecte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ANNEXE :: LE FOURRE-TOUT-
Sauter vers: