AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vous et la philo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Anat'
Grand Sachem


Messages : 18770
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Vous et la philo   Lun 18 Juin 2012, 19:04

La philo...les philosophes.

Les antiques,les nouveaux.

Ceux à cols relevés,ceux à manches repliées.

On élimine d'emblée ceux à chemise blanche ouverte sur un torse glabre.

Y'a ceux à mèche rebelle aussi,bref des clichès !

Y parait qu'il y en a dans les cafés maintenant.

Et puis y'a ceux qui font avancer la société,il parait !

Bref,à quoi ils servent les philosophes en 2012 ?

Hein ?


Et puis...y'a les profs.

Ceux qui donnent des cours pendant 9 mois à des terminales ?

9 mois pour enseigner la philo,ça me parait un peu court.

A part enfiler deux,trois sujets de base et plein de citations à apprendre par coeur.

Tout ça pour donner une note au bac ?

Ca veut dire quoi en terme de philosophie,de noter un devoir de philo ?

Y'a qu'à voir toutes les terminales avec leur petites fiches en carton qui révisent jusqu'au dernier moment !

Ca se révise la philo ?

Perso ,j'ai eu 3/20 au bac .

Et pourtant ,j'étais super content de moi.

Alors faut-il noter la philo au bac ?

Vous avez 20 minutes.


_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PerYoun
Vieux Gréement


Messages : 9899
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 49
Localisation : Sur les bords de la petite mer

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Lun 18 Juin 2012, 19:09

Sans parler du marronnier des médias qui se complaisent tous les ans à réduire l'épreuve du bac à l'épreuve de philo.
Quid des autres qui n'ont pas de philo au bac, des nuls ? Sans aucun doute...

_________________
« Je n'ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je sois ringard ? »
Daniel Prévost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem


Messages : 18770
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Lun 18 Juin 2012, 19:16

Je te rejoins PY !

Cotoyant une palenquée de manuels au quotidien,je peux assurer que ce sont les plus beaux philosophes de mon quotidien.

A leur manière,sans citer les grands noms qu'on retrouve partout,y compris sur wikipedia.

Faut faire des fiches.



La philosophie au bac se résument à citer les bons auteurs au bon moment.

Tout au moins pour avoir la moyenne.

Je me faisais une autre idée de la philo.


_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Basset



Messages : 685
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 39
Localisation : Avignon ( sous le pont )

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Lun 18 Juin 2012, 19:48

Ayant un niveau d'étude très faible ( un C.A.P menuiserie / agencement qui ne m'a finalement servi à rien, et basta ). Je me renseigne sur le tard, et en autodidacte, avec les bouquins de Michel Onfray - Je ne jugerai pas ici ses qualités de philosophe - vu que je suis encore un néophyte -, mais j'apprécie sa façon de l'enseigner à travers ses bouquins. Toutefois, j'aimerai justement avoir votre avis sur ce monsieur ; Est-il, d'après vous, la bonne personne pour enseigner cette art de la philosophie ? Connaissez vous d'autres auteurs / philosophe susceptibles de m'apprendre de manières simples - mais pas simpliste -, et limpides la philo.

Dans les philosophes actuels, je ne peux piffer Alain Finkielkraut ; Je ne l'ai jamais lu, mais les quelques interventions dans les médias de ce pseudo-philosophe m'ont très souvent hérissé mes poils de basset.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18399
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Lun 18 Juin 2012, 19:49

Ouh la l'Anat', vach'te question ... D'actu en plus. J'ai lu hier que le sociologue Michel Fize était carrément pour la suppression du bac.

Nos spécialistes de l'EN auront sûrement un point de vue avisé. En attendant, je donne mon petit avis à deux balles. J'ai passé un bac littéraire, la philo était le plus gros coeff', j'ai eu un bon prof, ouvert, curieux et sympa en plus d'être pédagogue et au final, ça a plutôt bien marché pour moi.

Voir la philo comme un programme à recracher pour l'épreuve, ça me semble un peu réducteur. Les mauvais souvenirs qui resurgissent, l'Anat' ?

Outre le fait que le contenu peut être intéressant, c'est surtout une méthode qu'on cherche à faire acquérir, il me semble. Construire un raisonnement, argumenter, nourrir, etc. Avec comme finalité de pouvoir s'en resservir plus tard. C'est vrai que ça formate pour l'université mais la tradition française est tellement ancrée que c'est pas évident d'en sortir.

BHL, c'est pas la bonne référence, amha. Creux et m'as-tu-vu. Il y a mieux ailleurs. Et dire que le gars du coin est philosophe, euh, il a une philosophie de la vie, plutôt. J'ai connu un boulanger comme ça. Pas bête du tout. Mais de là à te faire les trois parties thèse/antithèse/synthèse ...

Je trouve que c'est une belle épreuve pour une belle discipline, même si on peut vivre sans.

Et à mon avis, la bonne copie, c'est celle qui tient bien la route, qui est originale, qui expose un point de vue, pas celle qui sort les 4 ou 5 références que tout le monde a sur ses fiches.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BkBasse



Messages : 3843
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 55
Localisation : Pont de Buis les Quimerc'h - Finistère

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Lun 18 Juin 2012, 20:25

Quand j'ai repris mes chères études au Québec en 80' la philo pour moi ça a été une sacré claque et une belle découverte en même temps. J'ai pas mal potassé les écrits de plusieurs "grands" mathématiciens vu que c'était ma deuxième matière préférée et ça se mariait assez bien dans l'esprit comme dans la lettre si on peut dire.

Et puis là bas c'était franchement enseigné de manière presque ludique...à la Québecoise quoi Very Happy

On ne parle que trop de la Philosophie "scolaire" ce qui malheureusement en décourage plus d'un d'ouvrir un bouquin j'imagine...et à côté de ça c'est pas rare de rencontrer des gens qui lisent sans avoir forcément bac + 20, juste pour le plaisir.

Michel Onfray de ce que j'en ai vu et entendu je trouve sa démarche intéressante et salutaire...une sorte de contraire absolu, antithèse de l'aut' escroc de BhL


J'me suis aussi essayé un Café Philo y'a longtemps à Bordeaux... complètement dézingués du bulbe les zigotos...heureusement qu'y avait du Picon-Bière pour faire passer l'ineptie


Edit: René Buffière, 87 ans, a passé l'épreuve de philosophie ce matin au lycée Bertran-de-Born Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18399
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Mar 19 Juin 2012, 05:44

@ El Toutou : pour ne pas se prendre la tête et faire le plein de bon sens, Les Propos d'Alain pourraient te convenir.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dams



Messages : 2009
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 50
Localisation : Panazol (87)

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Mar 19 Juin 2012, 06:07

La philosophie, littéralement, c'est l'amour de la connaissance, la passion du savoir.
Cela implique une réflexion scientifique sur un sujet précis :
. hypothèse (notion de doute)
. expérience (notion d'analyse et de conceptualisation)
. conclusion (notion de Vérité)
Comme chacun sait, la démarche scientifique, ce n'est jamais que du bon sens modélisé.
En résumé, la philosophie c'est donc du bon sens adapté à une thématique, et ça marche aussi bien chez Descartes que chez mon voisin retraité de la SNCF.

On est loin des branlettes psycho-existentialistes des pseudo philosophes vendeurs de torchons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruck.fr.cr
leflaneurbreton



Messages : 1246
Date d'inscription : 26/04/2011
Age : 42
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Mar 19 Juin 2012, 08:36

BkBasse a écrit:
Quand j'ai repris mes chères études au Québec en 80'
affraid je rentrais juste en primaire en 1980.
tout comme Big j'ai fait littéraire et contrairement à lui j'ai eu un prof médiocre pour rester philosophe. je me suis gaufré au bac, mais j'ai eu 12 au rattrapage, et j'ai eu mon bac.

Pour moi, la philosophie c'est une méthode de réflexion quasi mathématique, mais il est vrai qu'en terminal on passe son temps à apprendre des citations dont on ne maîtrise pas complètement le sens. c'est à force de travail, d'analyse que l'on comprend le sens profond des choses et que l'on peut pousser sa réflexion jusqu'au bout.

La philosophie de comptoir relève plus du bon sens commun que d'un vrai travail. Cela n'enlève rien à son charme, mais les applications restent limitées dans l'espace ou le temps.

Quant à Onfray, mouais et bof, j'ai lu son traité sur l'athéisme et je n'ai pas été convaincu. Maintenant j'apprécie sa démarche d'université populaire, et sa façon de revoir la philosophie sous un angle moins judéo-chrétien. Je trouve qu'il a un bon questionnement sur le poids de la culture et de la façon de s'en libérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chips



Messages : 502
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 45
Localisation : Salinas (Californie)

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Mar 19 Juin 2012, 13:20

A titre perso, la philo m'a été bénéfique : j'ai amélioré mes compétences en dessin et au tarot Very Happy
7/20 au bac la première année, 11/20 la seconde (redoublement inside), je me demande encore par quel miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.grafimages.com
Francois



Messages : 2616
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 31
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Mar 19 Juin 2012, 14:08

La philo en term me faisait chier (bac S/6 au bac). Et pourtant j'avais un prof agrégé, mais il ne passaient son temps qu'à nous gaver de citations. Pas un seul débat en une année.

Je me suis axé ces dernières années sur la philo scientifique du 19 et 20ème, et les grandes questions qu'y en découle, mais la philo dite classique me donne des boutons, je n'arrive pas à y trouver un quelconque intérêt de mon épanouissement intellectuel et c'est pas faute d'avoir essayé.

Pourquoi ne pas plutôt faire passer un oral ? Évaluer l'esprit critique d'un candidat sur un sujet tiré au sort, au cours d'un échange jury/candidat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18399
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Mer 20 Juin 2012, 17:31

big' a écrit:
Nos spécialistes de l'EN auront sûrement un point de vue avisé.

Arf, j'ai dû commettre ze boulette. Ou alors, y a du brainstorming dans l'air rabbit

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle



Messages : 4491
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Mer 20 Juin 2012, 19:32

une boulette ? et pouquoi donc ? non, c'est juste que j'ai pas le sentiment d'avoir des trucs super intéressants à dire

je trouve nécessaire qu'à 17 ans on se frotte un peu à quelques grandes questions... dans élève, il y a élever, au sens d'élevage certes, mais aussi au sens d'élévation
normal aussi qu'on ait des trucs à apprendre par coeur... ça fait que du bien ! en histoire, en géo, en maths, en physique, ça semble d'ailleurs naturel à tout le monde.... ne pas parfaitement saisir ce qu'on apprend, c'est même mieux... comme ça ça travaille sur le long terme
et puis oui, l'exercice de la dissertation est primordial pour apprendre à développer, nuancer, structurer sa pensée en la nourrissant de et en la confrontant à celle des autres

après, qu'il y ait des jeunes gens de 17 ans qui n'en aient rien à battre, qu'il y ait des profs ennuyeux par dessus le marché, c'est pas nouveau
ce qui est nouveau en revanche c'est l'extrème sollicitation par toutes sortes d'autres sources d'intérêt et de divertissement (les élèves, en cours, restent connectés en permanence à leur téléphone ou ipod, et la guerre est perdue, je vous le garantis), ce qui rend de plus en plus difficile tout travail d'élaboration lente et tatônnante, ce qui est précisément le cas de la philo
ce qui est nouveau aussi, c'est la dévaluation de la parole et de la pensée en général, de la part de jeunes gens dont l'objectif est, quittes à travailler (je ne parle que de ceux qui travaillent), de travailler utile .... faut que ça serve, et que ça serve à gagner du fric de préférence... las, c'est notre société qui veut ça.... je vois bien la philo devenir une option, un de ces quatre, et tomber peu à peu en désuétude, comme aujourd'hui le latin et le grec... les études littéraires, les Humanités, ne font plus florès

moi en terminale, j'avais une super prof, une grande brune maigre inspirée qui clopait en permanence en classe (oui, à l'époque les profs fumaient en faisant cours, c'était cool)... c'est pas pour autant que j'accrochais à ce qu'elle disait, je m'ennuyais, j'avais d'autres trucs bien plus urgents en tête (le rock, les garçons, tout ça...), mais faut croire qu'elle avait tout de même planté sa graine puisqu'en khâgne j'ai pris l'option philo et qu'ensuite j'ai fait une maîtrise sur Rousseau et un DEA sur Saint Augustin.... je ne regrette rien, même si aujourd'hui je ne lis plus guère de philo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18399
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Jeu 21 Juin 2012, 00:09

Mais bien sûr que si qu'il est intéressant ton retour.

Que la philo soit moins dans le vent que les disciplines plus immédiatement utiles, c'est malheureusement dans l'air du temps.

Arf, les portables ... J'ai dû aller récupérer celui de mon fiston la semaine dernière au collège. Il se l'était fait confisquer parce qu'il jouait avec en perm', même pas en cours. Tout juste si la principale adjointe ne m'a pas fait une fleur en me le rendant. Apparemment, il y a donc moyen d'interdire ces machins.

Sinon, je ne sais pas trop comment ça se passe à l'étranger mais j'ai l'impression que la dissert' est un peu comme une invention française que le monde nous envie et copie parfois.

Et au final, je trouve que c'est autrement plus formateur et gratifiant de pondre une dissertation que de cocher un QCM.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astroboy



Messages : 28
Date d'inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Jeu 21 Juin 2012, 09:46

J'ai quelques doutes sur l'enseignement de la philosophie en terminal. Il y a peu voire pas d'enseignement de l'histoire de la philo, aucune chronologie, aucune évolution de la pensée (dans sa globalité).

Acquérir des notions, c'est bien mais faut pouvoir les replacer dans un cadre plus général.

J'ai l'impression que la philosophie en terminal et la façon dont elle est enseignée, c'est plus du snobisme qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle



Messages : 4491
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Jeu 21 Juin 2012, 15:43

tu fais un procès un brin bizarre à l'enseignement de la philo... je doute que le prof de maths explique en long en large et en travers qui était Euclide et quel contexte socio-historique lui a permis de pondre sa géométrie.... ça m'étonnerait au contraire que le prof de philo n'explique pas le phallocentrisme de Freud en le resituant dans l'idéologie du XIXème siècle finissant ou les Pensées de Pascal sans le jansénisme.... par exemple

sinon c'est quoi le snobisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche


Messages : 18399
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Ven 22 Juin 2012, 05:19

Boris a réfléchi à la question ...


J'suis snob

Bon, sinon, une année de philo, ça suffit pas. Il faudrait attaquer en 1ère. Il en reste toujours qq chose, comme dit Isa. La petite graine ... Et puis c'est le bon moment. Avant les emmerdes du quotidien.


_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astroboy



Messages : 28
Date d'inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Ven 22 Juin 2012, 08:01

Isabelle a écrit:
tu fais un procès un brin bizarre à l'enseignement de la philo... je doute que le prof de maths explique en long en large et en travers qui était Euclide et quel contexte socio-historique lui a permis de pondre sa géométrie.... ça m'étonnerait au contraire que le prof de philo n'explique pas le phallocentrisme de Freud en le resituant dans l'idéologie du XIXème siècle finissant ou les Pensées de Pascal sans le jansénisme.... par exemple

sinon c'est quoi le snobisme ?


Le snobisme de l'éducation nationale, c'est cette façon de vouloir péter plus haut que son ... avec l'enseignement de la philosophie alors que la moitié des enseignements (pas des enseignants) sont défaillants.
Oui c'est un peu dur mais malheureusement vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leflaneurbreton



Messages : 1246
Date d'inscription : 26/04/2011
Age : 42
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Vous et la philo   Ven 22 Juin 2012, 09:59

Moi qui ne porte pas l'éducation nationale dans mon coeur, je vais tout de même prendre le parti de défendre l'enseignement de la Philo à l'école. Il s'agit pour moi d'un éveil, il est juste regrettable que cette matière puisse avoir un coeff de 7 pour les littéraires.
Nous sommes le seul pays à l'enseigner dans un cursus scolaire.
j'ai souvenir de mon incompétent de prof qui gesticulant ses 2m10 nous disait: Freud voyait des zizis partout". voilà pour le phallocentrisme. Ce n'est pas la matière qui pose problème que la façon de la transmettre. On passe son temps à entendre parler de maïeutique, sans qu'il n'en sorte jamais rien. Un accouchement avorté en somme.
La philo m'a au moins servi en droit. Comment voulez vous comprendre le travers sans toucher de près la pholi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous et la philo   Aujourd'hui à 22:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous et la philo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez vous reçu places de Worldticketshop.com?
» Enrique dans Rendez-vous avec mon idole
» Franz Mack, le second Walt Disney, vous en pensez quoi ?
» Quel est le premier album d'Iron Maiden que vous avez écouté
» Comment Travaillez Vous Votre Instrument?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE COIN DES MEMBRES :: CULTURE-
Sauter vers: