AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Fender Rhodes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
agrume.

avatar

Messages : 1914
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 62
Localisation : Nantes

MessageSujet: Le Fender Rhodes   Mar 25 Oct 2011, 15:01




Tout le monde connait le Rhodes, moi je le connais plutôt bien, j'ai possédé un 73 acheté en 77 que j'ai revendu une bouchée de pain en 2000 .
Exactement le même que la photo du dessus et je l'ai pas mal bidouillé.

Je vous mets ici une copie du site Vintage Keys pour l'histoire, c'est intéressant.

L'histoire des pianos Rhodes remonte à la seconde guerre mondiale.

Harold Rhodes (1910-2000) , engagé dans l'armée de l'air Américaine , regrette qu'il soit impossible de jouer du piano pour animer les soirées entre soldats. Comment en effet se permettre de trimbaler un piano en temps de guerre ?
D'où son idée, créer un piano transportable, un piano qui pourrait tenir dans une valise et suivre les mouvement des troupes :
Le " Rhodes Army Air Corps Piano" est né : c'est un petit clavier de 2 octaves et demi sans amplification. Les cordes du piano traditionnel ont été remplacées par des lamelles d'aluminium issues de la carlingue d'un bombardier B-17 !!!
Le petit piano d'Harold connaît un grand succés auprés des soldats, et sitôt la fin de la guerre Harold crée l'entreprise " Rhodes Piano Corporation ". Il faudra attendre le début des années 50 pour que naissent le vrai premier produit de masse grâce à une fusion avec Fender (Léo Fender rachète la société). Naît alors le premier Fender Rhodes : le Piano Bass.

En 1965, Fender vends sa société à CBS. Grâce à l'apport de capitaux frais le plus célèbre de tous les rhodes est conçu : le Seventy three ( 73 pour 73 notes ) Suitcase Piano, puis en 1970, sort le fameux Stage 73 Piano Mark I dont la différence avec le précédent ne concerne pas le son mais plutôt le poids : la partie amplification du Suitcase a été enlevé, soit 50 kg en moins !

De 1970 à 1979, des améliorations seront apportées à ces modèles, notamment au niveau des marteaux - avec le passage de la matière en bois à la matière plastique - et au niveau des lamelles résonnantes avec la modification de l'alliage permettant ainsi une meilleure résistance. Pour séduire les pianistes des versions 88 notes de ces mêmes modéles sont mis sur le marché.
Durant la même période de nombreux produits seront développés, essentiellement destinés à l'apprentissage (dont le pré-piano, le Student et le Celeste).

En 1979, c'est la sortie du MKII. Seule différence notable avec le modèles précédents : le capot n'est plus bombé mais plat, ce qui permet à de nombreux musiciens de poser un autre clavier dessus !

Début des années 80, c'est la sortie du Stage piano 54 (version du MKII), qui comme son nom l'indique comporte 54 notes. C'est un véritable carton car le clavier est facile à transporter pour les musiciens" live" et posséde le même son que ces prédecesseurs.

Cependant avec l'émergence des synthétiseurs, Rhodes perd de la vitesse. Un synthé émule même désormais le Rhodes : le DX7 !! Le son ne fait qu'approcher de loin l'original, mais c'est suffisant pour que les musiciens lâche leur Rhodes, car en plus le DX7 posséde de nouveaux types de sons. C'est la référence technologique dans les années 80.

Plusieurs modèles seront construit par la suite sans connaître de véritables succés. On peut toutefois s'intéresser au Mark VI dont la particularité est d'intégrer le MIDI. Le patron de Roland, M Kakeashi qui rachète la marque en 1987 sort deux synthétiseurs les MK60 et MK80, des claviers lecteurs d'échantillons au sons purs, mais sans âmes.



C'est vrai que le Rhodes a un son très particulier et très chaud (il suffit d'écouter les papes de l'instrument pour s'en convaincre: Herbie Hancock, Chick Corea, George Duke) mais cet instrument est aussi infernal à transporter que le Hammond même si il est plus petit.
Dans sa mouture officielle, le Rhodes est livré avec un couvercle dans lequel se trouve un logement pour les pieds chromés + raidisseur+ pédale.
le tout est construit en bois tolexé. Lorsqu'on enlève le couvercle en plastic noir mou qui est juste encastré sans être fixé, on accède au moteur du piano:
Le cadre sur lequel sont fixés des résonateurs que l'on peut soulever de façon pivotante pour accéder aux tiges et aux micros. Sous les résonateurs, on trouve les tiges qui sont frappées par les marteaux. C'est la tige qui fait la note, pour accorder on déplace sur la tige cylindrique un espèce de ressort métallique qui délimite la partie vibrante et donc la note. Chaque tige est reprise par un micro réglable.

Sur la photo suivante, on voit au premier plan les résonateurs et juste en dessous la fameuse tige(on distingue même le petit ressort coulissant) et au bout de la tige la bobine du micro.

Une autre photo où on voit tout le mécanisme pour une note de profile

1 c'est la tige avec son petit ressort de métal qui coulisse
2 le résonateur
3 le micro
Tout le mécanisme du clavier est complètement identique à celui d'un vrai piano de la touche au marteau.


Les problèmes majeurs du Rhodes:
Les tiges cassent facilement, donc quand on les change il faut couper d'abord la tige à la bonne longueur puis affiner l'accordage en déplacant le ressort d'un pouillème de mm
Le son : Le rhodes c'est comme une guitare ou une basse, les réglages de tous ces composants mécanique vont déterminer le son obtenu. les principaux paramètres sont :
la distance entre la tige et son micro (il faut donc faire attention quand on coupe une nouvelle tige)
la distance entre la tige et son résonateur
Donc un Rhodes est règlé pour un son et un seul.

Effectivement comme c'est dit dans le texte de vintage key les premiers synthé numériques vont remplacer le Rhodes dans les années 80 mais quel son pourri (cf DX7).

Mais avec les évolutions techniques actuelles, les nouveaux claviers comme le Nordlead ou le Korg SV1 émulent presque à la perfection le Rhodes et permettent enfin d'avoir tous les variantes de son disponible.

Côté VSTI en MAO on trouve également de très bonnes émulations comme NI electrik Piano qui offre les sons de MK1 , MKII plus le Wurlitzer et le Pianet Honher (l'ancetre)

Dernièrement Fender a ressorti un nouveau Rhodes tout en plastique mais toujours aussi encombrant mais le son légendaire est là.



Et pour finir le site du Fender Rhodes
http://www.fenderrhodes.com/




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/bvuillemin
O'live

avatar

Messages : 4032
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 48
Localisation : En transit

MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   Mar 25 Oct 2011, 16:16

cheers Super Bernard ! Merci pour les infos !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francois

avatar

Messages : 2616
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 31
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   Mar 25 Oct 2011, 16:19

Yeap, mon clavier joue sur un nord electro 3, et le son rhodes est bien cool. Faut dire que c'est je pense mon son préférés au clavier.

Un bon vieux 73 dans une leslie et zou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem
avatar

Messages : 19050
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   Mar 25 Oct 2011, 17:20

Super Bernie !

Le problème du Rhodes,c'est qu'il est souvent connoté un peu trop 70-80's avec tous les aprioris qui vont avec.


Billy Joel "Just the way you are" Live 1977


Faut qu'on parle du Wurlitzer !

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18538
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 55
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   Mar 25 Oct 2011, 18:47

Ecoute les Black Diamond Heavies, tu verras que c'est pas du tout billyjoëlisé. Wink

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PerYoun
Vieux Gréement
avatar

Messages : 10128
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 50
Localisation : Sur les bords de la petite mer

MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   Mar 25 Oct 2011, 19:05

Merci pour le topo. George Duke est terrible. :ecoute-music:

_________________
« Je n'ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je sois ringard ? »
Daniel Prévost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orly

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 28/03/2010
Age : 39

MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   Mar 25 Oct 2011, 19:12

Je préfère le wurlitzer pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/themontereys
agrume.

avatar

Messages : 1914
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 62
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   Mer 26 Oct 2011, 05:42

J'ai un réel pb avec le wurlitzer , surement la connotation marquée Supertramp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/bvuillemin
bajito

avatar

Messages : 2338
Date d'inscription : 27/03/2010

MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   Mer 26 Oct 2011, 08:12

Ahhh le rhodes !

Ma première rencontre avec la bête fut dans une cave parisienne, transformée en studio. Il y en avait un qui trainait dans un coin : Rhodes + enceinte amplifié... Il avait été trouvé dans une poubelle, à qq 100aines de mètres. A peine re-réglé, un mojo de folie !

On utilise beaucoup le rhodes avecOff Duty clowns, c'est une des caractéristiques de notre son. D'ailleurs, cela fait partie de la mode actuelles dans les groupes pop rock, ça et le microkorg.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yardbird
En mod' Brenneke
avatar

Messages : 10856
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : Nowhere land

MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   Mer 26 Oct 2011, 08:50

J'avais vu Tahiti Boy & The Palmtree Family en concert et le chanteur jouait sur un Rhodes, entre autres.... Ce son, mais ce son

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nono

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 44

MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   Mer 26 Oct 2011, 15:42

Rontdudju de chez fichtre diantre...on retrouve ce bon vieux Rhodes dans un tel éventail de musique, du rock, à l'électro, en passant par le jazz etc...J'idolatre cet instrument.
Gloire à toi Ô mon bon Rhodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piedo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 04/04/2010
Age : 36
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   Mer 26 Oct 2011, 17:41



Sinon, entre le Rhodes, le Farfisa, le Wurlitzer ou le B3, j'aurais toujours du mal à choisir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://palm.bandcamp.com
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18538
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 55
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   Mer 26 Oct 2011, 20:11

Oui, James Leg, ex-leader des Black Diamond dont je parlais plus haut.

Eric Legnini n'est pas mauvais non plus :


Trippin'

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Fender Rhodes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Fender Rhodes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Fender Rhodes
» ONE SHOT + L'oeil du sourd - Vend 23/01 Rennes
» VST basse
» FENDER LAP STEEL FS-52 REISSUE
» Comment "Uprader" un Fender FR50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MATOS :: CLAVIER-
Sauter vers: