AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jouer fort ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Deep

avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 65
Localisation : Bolbec - 76

MessageSujet: Re: Jouer fort ?   Mer 12 Oct 2011, 16:11

Very Happy J'imagine deux minutes redemander à mon grateux de jouer moins fort !
Le batteur et moi, on la joue moulé. Bien obligés, ça fait vraiment mal un mec qui hurle en hachant sa pelle avec des effets partout et (ben oui, désolé) le larsen qui va avec...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle

avatar

Messages : 4491
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Jouer fort ?   Jeu 13 Oct 2011, 11:30

la protection de l'enfance dans les concerts de rock, ça me paraît un peu ultime comme argument, Big

quand je pense qu'il suffit de mettre de la gnôle dans le cacolac pour être tranquille toute la soirée....

sinon le mot "assourdissant", il est à toi, pas à moi
n'importe quel fan des Stooges ou du MC5 sait bien que les décibels sont une composante à part entière du rock'n'roll
il est évident que d'autres musiques de la même famille s'en passent allègrement








Dernière édition par Isabelle le Jeu 13 Oct 2011, 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem
avatar

Messages : 18966
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Jouer fort ?   Jeu 13 Oct 2011, 11:57

Pour être tranquille toute la soirée,mes gamins me mettent du cacolac dans ma gnôle.

Sinon,je persiste.

Les decibels ,c'est pas bien.

130 dB,c'est le seuil de la douleur quand même.

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle

avatar

Messages : 4491
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Jouer fort ?   Jeu 13 Oct 2011, 12:09

la gnôle non plus c'est pas bien L'Anat,
55° le brut de pomme quand même ça doit bien être le seuil de kekchoz cheers

et le cacolac, pffff, encore pire .... remember JPP....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nono

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 44

MessageSujet: Re: Jouer fort ?   Jeu 13 Oct 2011, 12:15

Ayant pas mal exposé mes feuilles aux assaults soniques de malautrus du type Ministry, Stooges, (voir MA pour les sub basses)...j'ai pris une décision, ultra pas "rock'n'roll" du tout pour le coup: je deviens raisonnable en me protégeant et peux - pourrai ainsi dans le futur toujours prendre du plaisir à écouter les travaux de ces messieurs....

...Parce que des implants auditifs à 39 piges, c'est vrai, c'est "hyper hype Rock classe" mais moi j'aime pô le hype.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Rev'

avatar

Messages : 933
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 57
Localisation : Au centre, mais à gauche

MessageSujet: Re: Jouer fort ?   Jeu 13 Oct 2011, 12:43

Bon, bon, bon.
Tout le monde balance des chiffres là.....
Puis je vous faire part de mon expérience?
J'ai joué donc pendant plus de 20 ans avec King Size, et j'utilisais un Ampeg SVT 300W, à lampes, bien sur.
Étant sur un forum de bassiste, je suppose que tout le monde connait la bête....
OK, King Size pratiquait un rock heavy, qui pouvait ressembler parfois ce que fait Neil Young en électrique avec le Crazy Horse ( je parle d'intensité, pas de qualité...).
Je pense qu'on jouait fort, mais pas "trop" fort. je veux dire, j'ai vu et entendu jouer beaucoup de groupes, et je nous situais dans la moyenne de ceux qui jouent fort, mais d'une manière supportable.
Clairement, lorsque nous jouions dans des salles de 3/400 places (j'omets de parler des bars volontairement), nous étions à un niveau constant de 110db, et pour nous c'était OK. je le sais, car nous avons évidemment été "mesuré' par les fameux limiteurs.
Ce que je veux dire, c'est que demander à un groupe de rock "à l'ancienne" (jouant avec ds gros amplis à lampes) de jouer à une niveau constant de 105 db en permanence, c'est mission impossible! Et je ne parle pas de vouloir faire une musique assourdissante!
J'ai vu Jim Jones Revue plusieurs fois en concert, certes ils jouent fort, mais je ne pense vraiment pas qu'ils jouent à un niveau de 130 db!!!! Qui, comme le dit l'Anat, correspond au seuil de douleur....Par contre, les rares fois ou j'ai foutu les pieds dans une boite (trainé de force aprés les concerts...) j'ai constaté un niveau sonore bien plus élevé que l nôtre en concert, ou m^me celui de Jim Jones.
Soyons clairs: ce qui fait mal, à un niveau de 110/115 db ce sont certaines fréquences. les infra basses (grosse caisse, basse, poussées démesurément dans l'electro, le rap, le reggae, le dub), les hauts mediums (certaines voix, les caisses claires mal réglées...).
En clair, et ceci n'engage que moi, ce qui fait mal, au fond, c'est la mauvaise musique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/pages/The-Rev/150983091592818
Piedo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 04/04/2010
Age : 36
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Jouer fort ?   Jeu 13 Oct 2011, 12:52

Pour moi, la grosse différence, c'est toujours cette histoire de dynamique. En boîte, ou avec un lecteur MP3, on a un niveau assez constant. Certes, pas à 130 dB, mais le résultat est bien plus fatiguant.

Dans la musique live, le son n'est pas aussi constant, c'est plus une affaire de pics. Et, personnellement, je trouve ça moins fatiguant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://palm.bandcamp.com
The Rev'

avatar

Messages : 933
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 57
Localisation : Au centre, mais à gauche

MessageSujet: Re: Jouer fort ?   Jeu 13 Oct 2011, 13:17

Moi aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/pages/The-Rev/150983091592818
Dams

avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 50
Localisation : Panazol (87)

MessageSujet: Re: Jouer fort ?   Jeu 13 Oct 2011, 13:29

Je suis un vieux con, j'aime les décibels, je ne me protège pas, je sais ce que je risque.
Et j'aime le Cacolac.






C'était ma minute de participation inutile pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruck.fr.cr
Deep

avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 65
Localisation : Bolbec - 76

MessageSujet: Re: Jouer fort ?   Jeu 13 Oct 2011, 16:03

Il y a un truc en cours dans le monde de la musique : le loudness war.
Des gens bien intentionnés se sont aperçu que les prods étaient de plus en plus masterisées à la limite et prônent un retour à des valeurs raisonnables.

Le raisonnable, à mon sens, c'est se tenir sous le seuil de douleur : on fait de la musique et/ou on en écoute, et on peut penser qu'on a envie de continuer comme ça encore longtemps. Alors il faut s'en donner les moyens. Physiquement, on ne peut pas risquer un blast à chaque concert. Mais pour certains, c'est un expérience (traumatisante) indispensable et une attitude qui répond à une culture.

Pour travailler en mixage, j'écoute "raisonnable". Un ingé m'a donné sa définition. S'il travaille un son et que son assistant lui parle, il doit l'entendre. C'est donc un poil au-dessus du niveau de la parole. Pour le "live", c'est complétement différent. La projection à haute pression fait partie du spectacle et tout ce gros matos est là pour ça. Je pense qu'il doit exister une distance de confort entre le spectateur et la scène. Ce qui implique un espace-volume disponible. sinon, on subit, non seulement un effet "hypnotique", une fascination mais un abrutissement total. Franchement, ça sert à quoi d'en arriver là ?

Je rejoint Isa sur un truc : le rock fort (quel fromage !). On va lire sur des pochettes "play it loud", c'est dit. Maintenant, il doit exister un "fort" pour chacun de nous.
Je veux bien aller au bord de certaines limites, mais je me rend vite compte que ça fatigue et que ça étourdit. Obligé de baisser un peu ou de m'éloigner. Le fort est synonyme d'énergie : Ce qui va bien au rock ne conviendra pas au jazz. Et c'est encore une fois à l'appréciation de chacun.

Il y a plein de choses sur le net. En voilà une, assez courte mais significative :

Les ravages du bruit
L'excès de bruit omniprésent
Au travail

Le bruit est très présent dans le monde professionnel, en particulier dans l'industrie. Ce sont les métiers liés au métal les plus touchés (chaudronnerie, forge, tôlerie) mais aussi les scieries, verreries et industries de tissage.

Les musiciens sont aussi très menacés. c'est vrai pour la musique amplifiée et dans une moindre mesure pour la musique classique (percussions, cuivres). Une étude française montre que sur 400 musiciens de rock, 70% souffrent de troubles auditifs !

Les risques des baladeurs sont les seuls à avoir fait l'objet d'une médiatisation et les premiers à avoir donné lieu à législation. Utiliser ces appareils est pourtant moins dangereux que de fréquenter concerts de rock et discothèques, car l'utilisateur peut contrôler le volume sonore auquel il est soumis.

Cependant, l'écoute d'un baladeur à une puissance sonore excédant 85 dB peut produire des troubles auditifs durables. Une personne utilisant un baladeur plus d'une heure par jour expose son audition à des risques et à une fatigue auditive.
Un arrêté du 24 juillet 98 du Ministère de la Santé limite la puissance sonore maximale de sortie des baladeurs à 100 dB. (Art 4). Il impose d'autre part une étiquette lisible, non détachable, portant la mention "A pleine puissance, l'écoute prolongée d'un baladeur peut endommager l'oreille de l'utilisateur" (Art. 5).

L'utilisation des lecteurs de CD portables apporte un risque supplémentaire du fait de leurs performances plus élevées que les baladeurs classiques (meilleure rendu des aigus, qui sont les plus dangereux).
Concerts et discothèques

Les niveaux sonores en boîtes de nuit ou discothèques sont généralement très élevés : des valeurs atteignant 100 à110 dB en moyenne, avec des maximums de 115 voire 120 dB.

Pour les concerts, la situation est plus dramatique encore : un concert de rock dépasse souvent les 120 dB. Des puissances encore plus démentes ont parfois été mesurées : 138 dB devant la scène et jusqu'à 139,5 dB à proximité des baffles (équivalent sonore d'un turbo réacteur au banc d'essai !). Rester 2 heures exposé à de tels niveaux sonores conduit nécesairement à des lésions auditives.

On sait par exemple que 10 à 15 % de personnes exposées à des niveaux de 110 dB pendant une minute subissent des altérations irréparables de leur audition.

Quand on connaît les effets de la surpuissance sonore et les conséquences des traumatismes auditifs sur l'existence des victimes, on peut affirmer que de telles pratiques sont réellement criminelles !

Un décret de mars 1997, se référant aux discothèques "limite" la pression acoustique à un niveau moyen de 105 dB. Quant aux concerts, un décret de décembre 1999 "limite" le niveau sonore à 105 dB en moyenne et 120 dB en crête.

(source APTA)


Un débat loin d'être clos !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18498
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Jouer fort ?   Jeu 13 Oct 2011, 20:08

Quand je parlais des gosses, je ne pensais pas à des mômes de 4 ans qu'on voit en effet rarement dans des salles rock (mais sur un concert en plein air de baluche, près des baffles, ça arrive, même si on est loin des 130dB).

Par contre, les ados (qui ne sont jamais que de grands n'enfants), ça peut arriver.

Exemple : il y a quatre ou cinq ans, j'ai emmené ma fillotte et des copains à elle à un concert des BB Brunes. Il y avait un mouchard. Pics à 105 dB. C'était dans la norme, donc. N'empêche que j'ai dû sortir et qu'à l'intérieur je devais me boucher les oreilles (pas pensé aux bouchons). Mes jeunes ont aussi trouvé que c'était pénible, parce que trop fort. Ils n'ont pas vraiment apprécié. Ce qui n'a pas empêché d'autres spectateurs de pogoter, c'est vrai. Il y en a donc qui y ont trouvé leur compte.

Plus que le niveau sonore qui est assez souvent limité, ce sont plutôt certaines fréquences (infra) graves à fort volume que je trouve difficiles à supporter. Par exemple un concert de Meshell en petite formation. Sono mal réglée, les basses qui vrombissaient, concert gâché pendant une bonne partie de la soirée (par contre, un Juan Nelson qui envoie de gros graves bien dosés avec Ben Harper, ça passe bien, même si à 50 mètres, tu as le thorax qui en vibre).

Pour ça que j'évite de me mettre au trash metal. clown

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deep

avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 65
Localisation : Bolbec - 76

MessageSujet: Re: Jouer fort ?   Ven 14 Oct 2011, 14:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jouer fort ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jouer fort ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jouer fort ?
» accord pour jouer en open de do
» jouer du blues acoustique
» Conseils pour jouer Chopin
» Protections auditives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ANNEXE :: LE FOURRE-TOUT-
Sauter vers: