AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
arnochoul
Gamin en Folie
avatar

Messages : 5543
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Ven 15 Juil 2011, 21:50

Dis donc big'ito, le coup du double PS en forme d'UMP, c'est déposé chez bibi...

Ça va pour cette fois, circulez.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18542
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 55
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Sam 16 Juil 2011, 06:10

FN @ Yellow Arno le Modo : désoled, really. Je pensais rendre hommage, c'est rated. Embarassed

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T'oOm

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 22
Localisation : Le Sud avec la plage, la pollution et les vieux.

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Sam 16 Juil 2011, 12:01

J'étais au Tribute to Miles hier soir à Juan, j'ai beaucoup aimé !
Marcus Miller est un p*tain de bassiste, je ne connaissais que son côté "Je slap à tout bout d'champ", mais il déchire à la Fretless! En revanche, quand il a prit la Contre, on l'entendait plus.. dommage.
Wayne Shorter était un peu fatigué, ses solos étaient soit pas concluant, soit très correct, je me suis demandé si il s'endormait pas des fois ? M'enfin, bel effort quand même pour son âge !
En tout cas ça jouait, et j'ai pris du plaisir à écouter tout au long !
Et tout ça pour seulement 19€, prix des places debout sur le côté où on voit rien, mais comme j'ai été opéré récemment et que je suis en béquille, j'ai eu droit à une place assise et pas trop mal placé ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnochoul
Gamin en Folie
avatar

Messages : 5543
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Sam 16 Juil 2011, 12:39

big' a écrit:
FN @ Yellow Arno le Modo : désoled, really. Je pensais rendre hommage, c'est rated. Embarassed

Mais non mon big', ça m'a fait plaize.

Je voulais pas que ça se voit trop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18542
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 55
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Sam 16 Juil 2011, 12:57

Cool

T'oOm a écrit:
quand il a prit la Contre, on l'entendait plus.. dommage.

La faute au sondier ou à l'acoustique du lieu. A Vienne, ça passait bien. En même temps, j'étais au premier rang et je profitais peut-être directement de son amplification et pas seulement de la sono.

T'oOm a écrit:
Wayne Shorter était un peu fatigué, ses solos étaient soit pas concluant, soit très correct, je me suis demandé si il s'endormait pas des fois ? M'enfin, bel effort quand même pour son âge !

Se trimbaler de lieu en lieu (entre Vienne et Juan, il y a eu Montreux ...), c'est pas évident à 78 balais. Et puis, il a toujours eu l'air à côté de la plaque. Même du temps de Weather Report.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juhllay



Messages : 2
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Mar 19 Juil 2011, 19:27

qqun'un se souvient du titre joué par scofield pdt son rappel a Vienne Mardi dernier ?
un morceau que jouait Miles Davis avec Coltrane, peut etre meme composé par Gillepsie, d'apres ce que j'ai compris de son speech avant de jouer.
je me rappelle avoir bien aimé Smile , plutot une ballade, un grille de blues il me semble, mais je n'ai pas retenu le titre scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18542
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 55
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Mer 20 Juil 2011, 06:55

Bonjour et bienvenue ici, ami gougleur. Cool

La mémoire me fait défaut aussi pour le rappel. Je me souviens seulement qu'il a présenté The Guiness Spot.

C'est à ce moment-là que j'ai dû aller à la buvette.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juhllay



Messages : 2
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Mer 20 Juil 2011, 11:19

Oui le The Guiness Spot c'est un truc a lui, plus sympa avec le theme a la guitare qu'au sax comme sur l'original. Mais c'est le truc de Miles que j'aimerais retrouver s'il y a une oreille experte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leflaneurbreton

avatar

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/04/2011
Age : 43
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Jeu 21 Juil 2011, 23:03

merci pour ce reportage.
quel musicien ce M².
j'ai souvenir d'un guitariste qui jouait sur paris en résidence dans un bar. Nous parlions régulièrement alors que j'allais l'écouter. un jour il me raconte qu'il avait joué durant un buff lors d'un festoche avec M². ce dernier était au piano. il aurait carrément assuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18542
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 55
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Mer 03 Aoû 2011, 12:59

Avec plaisir, camarade flâneur.

Le piano, comme un deuxième instrument pour (contre) bassistes ? Cf Mingus (très bon), Pasto (moins convaincant). Sûrement d'autres.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem
avatar

Messages : 19053
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Mer 03 Aoû 2011, 15:02

A lire,si ça vous tente ,le papier de Frederic Goaty de Jazz Magazine,avec la confirmation d'une diffusion du concert sur Mezzo ou france 4.

Dixit Goaty :"...j'ai assisté à l'un des plus beaux concerts de ces dernières années..."



LETTER 4 MILES

Cher Miles Davis,

Ou que vous soyez, j’espère que vous allez bien. Je doute que depuis tout ce temps – vingt ans déjà – vous séjourniez au paradis ou en enfer, car je sais que vous ne croyez pas à tous ces trucs. Ça tombe bien : moi non plus. Et puis de toute façon ce n’est pas très difficile de savoir où vous êtes vraiment. C’est même très facile : oui, là, voilà, approchez-vous, écoutez-le battre... Vous êtes dans notre cœur, et pour toujours. Et s’il est des jours et des nuits où l’on ne pense pas forcément à vous – ce qui est somme toute assez rare –, vous occupez vingt-quatre heures sur vingt-quatre un espace priviligié dans notre tête, aux alentours du néocortex, où le souffle de votre trompette résonne en permanence. Si je vous dis ça, cher Miles – m’autorisez-vous à vous appeler par votre prénom ? –, c’est que je ne suis évidemment pas le seul à vivre cœur z'et âme avec votre musique. Avant-hier soir, sur la grande scène de Jazz à Vienne, Wayne Shorter, Herbie Hancock et Marcus Miller, trois de vos “ex” les plus fameux, vous ont rendu hommage. Un bel hommage. Un grand hommage.

PAS LE TEMPS DE SE RÉPÉTER
Ce Tribute To Miles, quelques esprits chagrins s’en méfiaient avant même d’en avoir entendu la moindre note. Les interrogations fusaient : « Mais qu’est-ce qu’ils vont bien pouvoir jouer ? Est-ce que ça va être centré sur les années 60 ou les années 80 ? Marcus Miller, il a déjà fait “Tutu Revisited”, qu’est-ce qu’il peut donc faire de différent ? » (Etc., etc.) On raconte même que John McLaughlin, dans un quotidien que je ne lis pas, aurait remis en doute, sinon en cause, la crédibilité de Marcus Miller pour mener à bien ce projet… Ah, les jeux de l’égo ! (Vous qui avez dirigé les plus grands musiciens de l’histoire du jazz moderne, vous savez mille fois mieux que moi de quoi je parle.) En ce qui me concerne, j’étais très confiant. Je sentais qu’il allait se passer quelque chose de grand. Oui, je sais, facile à dire après le concert, mais j’ai des témoins qui pourront confirmer mon “pré-enthousiasme”.
Quoi qu’il en soit, ce quintette intergénérationnel – j’ai oublié de vous préciser, cher Miles, qu’il y avait aussi le jeune Sean Jones à la trompette et un autre Sean, Rickman, à la batterie – ne jouera donc que neuf fois, et uniquement sur les scènes européennes. (Veinards que nous sommes.) Et c’est aussi ça qui est formidable : à l’image de tous les groupes extraordinaires que vous avez assemblés et qui, finalement, n’ont jamais vécu plus de raison, ce Tribute To Miles n’aura pas le temps de tourner en rond ni de couper les cheveux en quatre. Oui, ils enregistrent chaque concert, mais nul ne sait encore s’il y aura un disque live publié dans la foulée. Croisons les doigts. En revanche, le concert de JAV a été filmé, et sera diffusé avant la fin de l’année sur Mezzo et France 4.

DR. JEKYLL SUR ORBITE
Mais trève de bavardage, car je sens que tu vas, cher Miles – m’autorises-tu à te tutoyer ? – commencer à t’impatienter. Ce concert de deux heures, j’aimerais te le raconter en détail, minute par minute, mais je pense qu’il est préférable de ne pas tout dévoiler avant que tes “ex” aient fini leur mini-tournée. Moi-même, la veille du concert, j’aurais pu, si j’avais insisté, en apprendre de belles sur le déroulement de ce Tribute (les lecteurs de Jazzmag/Jazzman sauront bientôt pourquoi…), mais j’ai senti qu’il valait mieux cultiver le mystère pour que les suprises n’en soient que plus belles. Tu sais, Miles, je pourrais faire le malin, divulger dans son intégralité la set list du concert par exemple, mais je veux laisser à tes fans parisiens (et aux autres) le plaisir de découvrir le travail exceptionnel réalisé par Wayne, Herbie, Marcus, Sean et Sean.
Sans vouloir t’offenser, le “vrai” La Villette 1991, en quelque sorte, c’était avant-hier soir : un hommage créatif, jamais nostalgique, surprenant, excitant… Des arrangements hyper-soignés… (Ah !, celui d’Orbits, oh !, cette version de Walkin’, hmm, ce Dr. Jekyll… Sans parler de Water Babies et de ce Someday My Prince Will Come à tomber…) L’émotion était grande, quasi palpable, les huit milles jazzfans du Théâtre Antique étaient bouche-bée, comme moi, joyeux accrédité/partenaire assis en tailleur, backstage, sur le côté droit de la scène, tapant dans ses mains, criant, riant, frissonnant, au bord des larmes parfois – je m’en souviendrai toute ma vie : quand Wayne Shorter a joué le thème de Footprints*, là, ooouuuuh…

DISTILLER LA MAGIE
Que dire encore ? Marcus Miller, “ton” Marcus Miller, a encore franchi un cap. Le plus grand bassiste électrique vivant, c’est lui, point barre. Et quand il joue “jazz” (oui, je sais Miles, tu n’aimes guère ce mot), c’est assez phénoménal, c’est une leçon de musique, en forme de clin d’œil discret à ceux qui pensent qu’il n’est que le petit prince du slap. Sean Jones, tu imagines, avait de quoi être comme qui dirait légèrement angoissé… Pourtant, tu l’aurais vu, souriant, décontracté, doit dans ses sneakers, bluffant de musicalité, sans jamais chercher à singer ton jeu ni tes poses. Impeccable. Et promis à un grand avenir. L’autre Sean est l’un des rares batteurs batteurs capables de mêler dans son jeu félin et foisonnant la puissance chirurgicale du groove avec la légèreté aérienne du swing – sais-tu qu’il est le fils de Phil Upchurch, l’un des plus grands rythmiciens de la guitare ? (Les chiens ne font pas des chats…) Quant à Wayne et Herbie, eh bien, comme dire… Ils touchent tout simplement au sublime, à tout instant. Et cet instant, ils le choisissent. Parvenus au niveau qui est le leur (du genre stratosphérique), ces deux septuagnéaires sans âge distillent leur magie quand bon leur semble.
Hey Miles, tu peux être fier de toi. Fier de ton héritage. Fier de tes musiciens. Sans toi, sans ta présence (c'est toi qui a fait tomber l'orage sur les derniers accords de Tutu, non ?), ce concert n’aurait pas eu lieu. Merci Miles. We love you, Miles. Rendez-vous lundi à l’Olympia.
Frédéric Goaty

Wayne Shorter (saxophone ténor, saxophone soprano), Sean Jones (trompette), Herbie Hancock (piano, claviers), Marcus Miller (basse électrique, contrebasse, clarinette basse), Sean Rickman (batterie) + John Scofield (guitare, sur Tutu). Vienne, Théâtre Antique, mardi 12 juillet 2011.

* Comme tu vois, je n’ai pas pu m’empêcher de citer quelques titres. J’espère que tu ne m’en voudras pas…

La Version PDF

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18542
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 55
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Mer 03 Aoû 2011, 17:05

Yes, bel article (j'avais mis un lien en page 1 mais tu ne me lis pas rofl ).

C'est vrai que l'orage en fin de rappel, ça pouvait faire comme un signe du sorcier ...

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PerYoun
Vieux Gréement
avatar

Messages : 10137
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 50
Localisation : Sur les bords de la petite mer

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Mer 03 Aoû 2011, 17:07

J'avais pas osé relever... Sacré Anat !!!

_________________
« Je n'ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je sois ringard ? »
Daniel Prévost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem
avatar

Messages : 19053
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Mer 03 Aoû 2011, 17:20

Bon,ben je suis grillé à tout jamais surtout après le bouquin du biclou-journal en doublon !

A ma décharge,j'ai pas tout lu pendant les vacances.

Mais ça me rassure,on a les mêmes valeurs !





_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18542
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 55
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Jeu 04 Aoû 2011, 09:14

Bis repetita placent, quand c'est pour la bonne cause cheers

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18542
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 55
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   Mer 28 Sep 2011, 20:37

La même fine équipe au North Sea Jazz Festival eud' Rotterdam :


1/5



2/5

Plutôt bien filmé.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tribute to Miles / Jazz à Vienne (12 juillet 2011)
» Jazz à Vienne 2011 - Bootsy Collins & Al Jarreau
» Soirée Blues de Jazz à Vienne en direct sur FIP le 03/07/10
» Sonisphere FR - 8/9 Juillet 2011
» Bjørn Berge à Paris et en plein air du 20 au 24 juillet 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ANNEXE :: LE FOURRE-TOUT-
Sauter vers: