AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Nowhere Man

avatar

Messages : 4307
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Lun 13 Juin 2011, 14:46


Quelqu'un, dans la Doulce France Vintage, a t'il déjà mis les pieds et les oreilles au festival Art Rock de Saint- Brieuc en Bretagne ,terre bénie pour le binaire??? Non? Oui?

Bon, je m'y colle... Pour copier-coller la presse on va ,en bons moutons, se précipiter aux Eurockéennes, aux Vieilles Charrues etc.... alors qu'il existe depuis des années un festival à taille humaine, urbain, ou l'on déambule entre gratuits et conférences/expos (Miss Tic cette année!), ou j'ai pu voir Patti Smith en concert privé (200 personnes pour 17 Euros!), Pete Doherty sobre et inspiré, Daniel Darc bourré et porté par un line-up de la mort!

Cette fois, notre choix s'était porté sur la derniere soirée, après creve-coeur, renoncé aux Jon Spencer, Hives et autres Aloe Blacc.
Pour 30 Euros (moins de 200Fr pour les gens nés sous De Gaulle) nous avons pu voir, ma Belle et moi, Julian Marley, Anna Calvi, Brian Ferry et, late at night, Klaxons.

Dans la famille Marley je demande un des trop nombreux fils et c'est Julian qui se pointe : il y a tout juste trente ans, à peine né, Julian a hérité chez le notaire de la licence Marley Copyright : la moitié de l'heure qui lui était dévolue a été absorbée par le répertoire de son paternel ("Get up Stand" Up," "Exodus"," Stir it up"...) comme un étrange Thierry Le Luron...je laisse aux réels amateurs de dreadlocks et shampoings secs (Généralement citoyens de la rassurante et honnie Babylon' le loisir d'apprécier).

Trente minutes plus tard daigne arriver Anna Calvi, héroine proclamée de la presse rock cette année, qui va nous délivrer un set comme une démo chez Picard surgelés : je m'étais déjà gratté l'occiput lors de l'achat du CD en février pour tenter de discerner ce qui avait bien pu émouvoir les rédactions parisiennes chez cette frele jeune femme qui manifestement n'était pas là hier pour déconner, n'est pas Lou Reed qui veut...
Des chansons qui n'en sont pas, des espagnolades à la Telecaster vite lassantes un" lyrisme" monté en neige qui prouve, sur écran vidéo, plus les spectaculaires progrès de l'orthodontie chez les teenagers qu'une réelle inspiration.....Zéro pointé, un moins avant le bac c'est peut etre injuste mais c'est comme ça!!! Dire qu'il y a eu des nigauds (sans doute drogués qui ont exigé un rappel...).

Par contre l'arrivée de Brian Ferry est saluée par une standing ovation ( ce qui peut sembler normal me direz-vous, vu que tout le monde est déjà debout).
Amateur moyen de Roxy Music, tolérant les tubes du dandy avec des pincettes (bling bling avant l'invention du néologisme) j'ai été littéralement bluffé par son set (1H30 env.)

Entouré d'un groupe exceptionnel, fait d'anciens (Chris Spedding, Andy Newmark) renforcés par des jeunots (son propre fils à la 2eme drums & un Ollie Thompson à la gratte qui semblait avoir bénéficé d'une autorisation de quitter les cours avant l'heure..), le pere Ferry (66 ans en septembre), heureux d'etre là va faire le show gaudillant du répertoire de son dernier LP "Olympia", voire plus ancien ("Let's stick together") aux reprises inspirées du Velvet ("What goes on"), Neil Young ("Like a Hurricanne"), Dylan ("Just like tom thumb's blues") en passant par évidemment Roxy Music ( "Love is a drug", "My only love", "Avalon"...) pour nous quitter sur un émouvant "Jealous Guy"
Si l'expression n'était pas si éculée, Brian Ferry était animé d'une réelle CLASSE!! souriant, généreux, heureux d'etre là, il aurait pu nous tenir toute la nuit.



Pour finir les Klaxons déboulent billes en tete sur scene pour un set testotéroné qui semblait ravir les amateurs du genre mais ou je n'ai pas eu la force de les suivre, ne connaissant d'eux que le premier album gonflé au Red Bull ou surnageait "Golden Skans"

PS: Ah oui ,j'allais oublié l'expo/débat en marge du concert ou des gens de Rock & Folk (Jerome Soligny, Philippe Thieyre) et entre autres Franck Darcel (Marquis De Sade) ont ,pendant une, heure taillé le bout'd'gras sur le Rock français: Valab' ou pas? (qui me rappelait les arguties Vintage du printemps..comme quoi s'ils avaient été membres de V.S, ils auraient gagné du temps......)

PS 2 : Illustrant ma bafouille, ces quelques videos amateurs de la tournée du Lord Ferry (celles de hier sechent encore. tracklisting, mise en place, tout pareil, la joie itou..)







Au Plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man

avatar

Messages : 4307
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Lun 13 Juin 2011, 15:02

Le vieux- Beau Brian termine ce soir son french "Olympia" tour par l'Olympia! Etonning not???

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem
avatar

Messages : 18980
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Lun 13 Juin 2011, 15:03

Bien sympa,ce compte-rendu.

Ferry a du métier et de la classe,c'est sûr.

Un peu déçu pour Anne Calvi ,comme quoi !

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man

avatar

Messages : 4307
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Lun 13 Juin 2011, 15:12

Un peu déçu pour Anne Calvi ,comme quoi !

Juré craché, O Grand Anat!, ce qui nous tient quelque peu en vie en ce bas monde, c'est ce reste d'ado qui vous fait courir les bacs à disques parfois sur la fois d'une chronique!!

Dans le cas d'Anna Calvi, premier acheté en 2011, hormis "Breakout" potable, tout le reste était monté en neige (sans oeufs...) ce qui, live, s'est confirmé : à aucun moment elle n'a laché la bride à ses foetus de chansons, faisant presque passer Siouxie, peut etre une de ses influences, pour Jacqueline Maillan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PerYoun
Vieux Gréement
avatar

Messages : 10066
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 49
Localisation : Sur les bords de la petite mer

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Lun 13 Juin 2011, 15:29

Merci l'envoyé spécial. Pas surpris plus que çà par Calvi.

Et sinon Soligny, il est grand et beau en vrai ?

Bises à la patronne. Wink

edit : Pour Calvi, je n'oublie pas que j'ai été sous le charme de la demoiselle au départ mais au fil du temps elle n'a pas confirmé.

_________________
« Je n'ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je sois ringard ? »
Daniel Prévost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BkBasse

avatar

Messages : 3843
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 55
Localisation : Pont de Buis les Quimerc'h - Finistère

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Lun 13 Juin 2011, 16:09

Très sympa le compte rendu, ça fait plaisir d'apprendre qu'il existe encore des trucs comme ça à taille humaine et où on paye pas le jambon/beurre 7€ à priori What a Face

Anna Calvi vue une seule fois (sur Taratata) et j'ai pas jugé utile d'en écouter plus (mais ça veut pas dire "mauvais" hein).

Désagréable impression que les "Majors" se doivent chaque année de dégotter quelques Artistes qu'on nous survend comme étant "Géniaux"à grand renfort de Com'...ce qui ne les sert pas forcément à l'arrivée vu que ça grille toutes leurs cartouches d'un seul coup scratch


Dernière édition par BkBasse le Mar 14 Juin 2011, 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man

avatar

Messages : 4307
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Lun 13 Juin 2011, 19:21

[quote="BkBasse"]Très sympa le compte rendu, ça fait plaisir d'apprendre qu'il existe encore des trucs comme ça à taille humaine et où on paye pas le jambon/beurre 7€

En fait, dans notre contrée ou l'on porte encore sabots aux pieds en baragouinant un sabir de Bachibouzouk, lors des festivals on est moyennement porté sur la boustifaille.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BkBasse

avatar

Messages : 3843
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 55
Localisation : Pont de Buis les Quimerc'h - Finistère

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Lun 13 Juin 2011, 20:58

Logique vu les Températures extrêmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alextwist

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 34
Localisation : Montrouge

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Mar 14 Juin 2011, 08:05

Klaxons, le premier album laissait entrevoir des choses intéressantes, le second est une bouse sans nom

un groupe passé d'espoir à déception en moins de temps qu'il ne faut pour le dire!

pour Anna Calvi la hype me passe totalement à coté, j'ai pas compris, du coup j'ai préféré retourner à mes écoutes de disques de lo-fi à peine écoutable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle

avatar

Messages : 4491
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Mar 14 Juin 2011, 15:00

QUOI !!!!! CHRIS SPEDDING AVEC BRIAN FERRY !!!!!!
comme j'aurais voulu y être !!!!
pourtant j'aime pas les festivals, sauf les petits et abrités, genre Cosmic Trip

très bien ton CR Nowhere, thanx !

là je peux pas regarder les vidéos, mais tonight...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man

avatar

Messages : 4307
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Jeu 03 Nov 2011, 09:47

Artic Monkeys o2 Arena Londres le 29 Oct. 2011.






Pendant que quelques happy fews de V.S (dont deux ou trois membres influents) tentaient ce week-end qui une chenille sur "Kid A" , qui une macarena sur "Burgers" ou pour les plus audacieux du Zappa Air guitar , d'autres , n'écoutant que leur courage filaient à l'anglaise afin de rendre compte de la prestation scénique des Artic Monkeys.

La saga que je m'en vais narrer prend sa source l'été (?) dernier lorsque mon fils , 18 ans , fan d'Alex Turner et de ses Singes émit l'idée de les voir dans la capitale brittone ou ils se produiraient deux soirs dans la gigantesque o2 Arena, dans le cadre d'une tournée de retour au pays après avoir écumé les States et autres festivals (dont Rock En Seine).

J'avais dit tout le bien que je pensais du dernier opus "Suck it & See" dans ces colonnes , alors "Tope là fiston, c'est parti!!".
Sauf que mi Aout tout était quasiment vendu (capacité maxi de l'o2 23000 places!) pour les deux soirées , il ne nous restait alors plus qu'à se tourner vers les sites de revente et de croiser les doigts , du moins ceux qui restaient , les autres étant parti avec un bras et la carte bleue...

Retour donc samedi soir , tickets en poche à l'Arena : je goute habituellement peu les grandes salles , les écrans géants , la foule mais là j'ai été total bluffé ! accoustique impressionnante , vidéo discrete et public de reve composé d'autant de gars que de fille (Aaalex !).

Apres un court set des Vaccines , la hype sensation de l'année Outre-Manche , au chanteur bravache et au répertoire bati sur une rythmique néo New Wave façon Interpol , arrivent enfin , au son d' "I believe in miracles" des Hot Chocolate , les Héros de la soirée.


Alex Turner arbore depuis peu une une fière banane qui le fait ressembler à un jeune Chris Spedding (ou chez nous au chanteur des Forbans) et durant plus d'une heure trente , lui et son band vont mettre la salle en transe.
Immensément populaires chez eux , le public va les porter tout au long du set : toutes les chansons reprises en choeur (et meme les parties jouées !!!) , aimable bousculade post-pogo , applaudissement à tout rompre , tout le monde debout dans les tribunes , celà faisait longtemps que je ne m'étais pas autant éclaté en live.

Un jeune sujet de sa majesté me fait remarquer que les Artic sont tout bonnement le meilleur groupe du XXIeme siècle , rien qu'ça !!!
Je rigole un peu , lui dit que c'est un peu exagéré , mais au fond , cherchez bien : quel rosbif band apparu ces dix dernières années peut se targuer comme eux en seulement six ans et quatre albums de reprendre la filiation des grands anciens (Kinks , Smiths etc...) ? Kazabian ? grotesque ! , Kaiser Chiefs ? ridicule...
Non , décidément , ce gandin avait raison , Artic Monkeys rules !

Revenons au set : de l'ouverture ("don't sit down..) au final , les déjà classiques ("I bet you look good" , "Crying lightning"....) ont défilé sans temps mort avec une joie d'etre là (apparté avec le public , moquerie sur Londres "Nous on est de Shefffield!") et cerise sur le cake pour le dernier rappel , apparition du copain Miles Kane en veste rouge , coupe Mods , 335 en bandoulière moulinant comme Towsend dans les fumigènes : Extase , apoplexie des fans !!

Voilà jeunes gens , un grand concert dont on regrette que cela n'arrive pas plus souvent , peu etre dimanche à Nantes ? ( Miles Kane justement , Friendly Fires , Foster The People) je vous en reparlerai......

Pour illustrer mes propos quelques vidéos qui , si elle ne sont pas de grande qualité technique , illustrent assez bien l'ambiance de cette belle soirée :






















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PerYoun
Vieux Gréement
avatar

Messages : 10066
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 49
Localisation : Sur les bords de la petite mer

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Jeu 03 Nov 2011, 11:11

C'est bien joli tout çà mais c'est pas la peine d'aller là-bas pour nous montrer des vidéos qui foutent la nausée où l'on se rend compte que tu ne sais pas filmer (à moins d'être un accroc de Blair Witch) et encore moins chanter juste (à moins d'être un fan de notre Patriiiick). Wink




_________________
« Je n'ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je sois ringard ? »
Daniel Prévost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man

avatar

Messages : 4307
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Jeu 03 Nov 2011, 11:21

N'est pas Luc Besson qui veut! les videos ne sont pas de moi mais quand bien meme elles eussent été , elles auraient tout autant été tremblantes, floues car témoins de ce chaudron de sorcière.

A ce propos , le grand prophète Pete Townsend disait ceci :" Le Rock n'a rien à voir avec la perfection , c'est une musique spontanée , souvent mauvaise, rauque dure et qui communique des idées et des sentiments....le Rock est un immense bucher funéraire."

A méditer et à reprendre .........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alextwist

avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 34
Localisation : Montrouge

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Jeu 03 Nov 2011, 11:52

Nowhere Man a écrit:

A ce propos , le grand prophète Pete Townsend disait ceci :" Le Rock n'a rien à voir avec la perfection , c'est une musique spontanée , souvent mauvaise, rauque dure et qui communique des idées et des sentiments....le Rock est un immense bucher funéraire."

j'aime bien cette définition
la spontanéité est une valeur très importante pour moi quand il s'agit de rock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : Pays des champignons

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Jeu 03 Nov 2011, 12:49

Merci pour le compte-rendu Nowhere ! cheers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'live

avatar

Messages : 4032
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 48
Localisation : En transit

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Jeu 03 Nov 2011, 20:50

Et si Peryoun a la nausée ce sont, peut-être, quelques remontées de samedi soir ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle

avatar

Messages : 4491
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 98
Localisation : higher

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Dim 06 Nov 2011, 18:37

Nowhere Man a écrit:
Alex Turner arbore depuis peu une une fière banane qui le fait ressembler à un jeune Chris Spedding (ou chez nous au chanteur des Forbans)

... Miles Kane en veste rouge , coupe Mods , 335 en bandoulière moulinant comme Towsend dans les fumigènes : Extase , apoplexie des fans !!


à ce propos , le grand prophète Pete Townsend disait ceci :" Le Rock n'a rien à voir avec la perfection , c'est une musique spontanée , souvent mauvaise, rauque dure et qui communique des idées et des sentiments....le Rock est un immense bucher funéraire."

sur le fond, voilà les 3 ingrédients qui distinguent un bon d'un mauvais compte-rendu :
la notation chevelue
l'analogie pimpante
la citation qui tue

bravo Nowhere !

sinon ça vaut le coup que j'écoute ou pas ? albino

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man

avatar

Messages : 4307
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Jeu 17 Nov 2011, 15:41

Festival des Inrocks-Xs , Nantes , le 06 Novembre 2011.

Ceux ici qui ont eu la chance de ne jamais avoir de cahiers de vacances ignorent leur bonheur.....

Car , au fond , que demandaient les parents à ces substituts papiers de l'Educ' Nat' si ce n'est de rattraper le temps perdu , d'éviter de bailler aux corneilles pendant ces deux mois de vacuité et de plancher entre cabanes , baignades et conneries .

J'ai toujours trouvé l'analogie entre devoirs de vacances et festivals pertinente : on se rend à ces rassemblements avec , peu ou prou les memes motifs : voir live, en une soirée , des groupes ou artistes dont on a lu le plus grand bien dans la presse , la radio ou ici à V.S (de plus en plus influent...!) , refaire son retard supposé en Musique bruyante , tenter de rester dans le coup (sic).

Fort de ces préceptes , nous nous sommes donc acheminés , mon épouse , mon fils (le meme qu'aux Artic londoniens) et moi- meme vers la douce Nantes pour une délocalisation "provinciale" du festival des Inrocks .

A noter que par hasard j'étais déjà présent à leur première édition en 1988 à la Cigale parisienne ( James , Julian Cope et House of Love) et avais snobé ou loupé la suite jusqu'à ce soir....

Pour 22 Euros notés triple A , nous allions donc pouvoir voir et éventuellement applaudir par ordre d'apparition , My Morning Parade , Foster The People , Miles Kane et Friendly Fires :

My morning parade ouvre le bal consciencieusement et nous délivre un set généreux , bougeant mais par trop appliqué qui fait de leur néo New-wave une prestation un tantinet amidonnée , un peu comme si les Chameleons chers à PerYoun retiraient leurs pompes de scaphandrier pour s'adonner à une bancale sarabande : sincères mais scolaires.....

La programmation , règlée comme du papier à musique , propulse sur scène , à peine 20mn. plus tard les acclamés Foster The People de San Francisco et là l'ambiance se dégèle soudainement : un chanteur qui tel un lutin facétieux bouge , glisse , se démène et met le public dans sa poche avec force tubes ( "Helena Beat" , "pumped Up Kicks"...) pour un gig généreux qu'on aurait bien prolonger , mais , enchainement oblige , personne parmi les artistes n'aura droit de la part des organisateurs au moindre rappel .

Nouvelle icone de la Pop anglaise dans ce qu'elle a de meilleur , à savoir la constante filliation avec les grands Anciens des glorieuses 60's , Miles Kane et son perfect groupe (dont un époustouflant batteur ) vont délivrer 45 minutes d'énergie faisant le pont entre des Small Faces heavy et le Paul Weller de "Wildwood".

Tous sapés comme des milords ( on n'est pas chez Pearl Jam...) , en particulier leur leader en chemise cintrée sombres Levi's cigarette blanc et Beatles boots , ils vont mettre le feu avec un répertoire bien que réduit (un seul album à leur actif) mais à forte teneur énergétique ; Miles kane quittera la scène sur un "Come Closer"au final à tiroirs , faisant reprendre les "ooh ooh ! oh!" au public un peu tiédasse ( le public Inrocks/étudiants-poil-aux-dents ?).

Friendly Fires cloture la soirée : il m'a semblé que l'auditoire s'était déplacé pour eux car l'accueil fut triomphale sauf de notre part : leur Funk blanc directement inspiré des Talking Heads avec ramifications plus récentes Radio 4/Rapture m'a laissé froid ; pour une musique qui se voudrait Soul , Groovie , ce n'est malheureusement pas un mais tout le placard à balais que le groupe avait dans le fondement .
Tout était pourtant physiquement là , la guitare rythmique , la basse slappée (gloups!) , la petite section de cuivres mais rien n'y faisait et nous quittames la salle ( Le Stereolux qui remplace le mythique Olympic) après seulement trois chansons ....

Ah oui j'oubliais , en pensant aux Friendly Fires , les cahiers de vacances , on ne les terminait jamais..!

Les vidéos qui illustrent mes propos ne proviennent pas de cette soirée (mauvaise qualité) mais de l'édition parisienne de la veille + Miles Kane en accoustique (France 5)












Ce qui me fascinait , enfant , et qui faisait la magie de la Pop , c'était son intrusion dans des émissions mainstreams (Guy Lux ou les Carpentier ) et vous faisait croire , l'espace de trois minutes , à l'existence d'un monde parallele bien plus beau.....C'est encore aujourd'hui , le sens de ma quete .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : Pays des champignons

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Jeu 17 Nov 2011, 16:44

Nowhere Man a écrit:

Ah oui j'oubliais , en pensant aux Friendly Fires , les cahiers de vacances , on ne les terminait jamais..!


Bien vu Nowhere ! Et bravo/merci pour la chronique. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man

avatar

Messages : 4307
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Sam 12 Mai 2012, 20:23


The Kills - La Carène - Brest le 09 Mai 2012.

Rappelle-toi Alison il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là.....

C'est sous un déluge aquatique , slalomant entre les flaques telles une marrelle pour canards que j'ai gagné La Carène , salle récente à l'architecture contemporaine et à l'accoustique remarquable pour juger sur pieds des Kills on stage.

J'avoue d'abord que sur disque , et ce malgré une presse conquise , le duo que forment V.V ( Alison Mosshart ) et Hotel ( Jamie Hince ) me laissent presque perplexe voire indifférent : leur Rock janséniste , passé la découverte des débuts ne tourne que rarement sur la platine.

Mais à 20 Euros le ticket , j'étais pret à bousculer mes impressions premières.
La première partie était également assurée par un duo ( décidement c'était le postulat de la soirée ) du nom de José and the Wastemen , parisiens délivrant assis un Folk-Rock bluesy débonnaire , alternant compos originales et reprises sympathiques ( "The Night They drove Old Dixie down" ) et terminant debouts , la Dan Electro en bandoulière , sur des arpèges zeppeliniens .



Une demi-heure plus tard , déboulent sous les vivas les attendus Kills.
Lui ,Man in black , blouson à franges et foulard au cou , elle nerveuse brindille , slim et liquette flottante , le cheveu récemment coloré en roux comme un croisement entre Vanessa Paradis et Sonia Rykiel.
Le groupe est épaulé par quatre tambours majors métronomiques en perfecto et aux visages un premier temps masqués qui oscillent entre Krafwerk pour la pose et Depeche "Construction Time Again" pour leur look 80's désuet ou vintage c'est selon...

Passé la mise en place vous me demandez : " Et les Kills c'était comment hein!? comment c'était?! "
Et je vous répondrai moyen-moyen , beaucoup de plaine et peu de relief comme une étape du Tour sans enjeu.
je m'explique : il y a dix ans le concept de départ était séduisant , reprendre l'expérience laissée en plan par Suicide , extraire l'ADN de 50 années de Rock , le malaxer , le concasser pour en restituer l'essentiel à savoir du riff proche de l'os couplé à des machines crachant loops et rythmiques martiales au service d'une sauvageonne arpentant la scène comme une enfant hyper-active ( l'expression "lionne en cage" lui allait à ravir) , trépignant , minaudant , se saisissant parfois d'une Rickenbaker ou torturant un mini synthé qui n'avait rien demandé.

Seulement après seulement quelques titres , la posture tourne un peu à vide : enchainement des morceaux au débotté que je peine à distinguer l'un de l'autre , la curieuse sensation que les samples ne sont pas synchro avec la guitare ( qui joue ? et quoi ?) sans oublier les quatre cogneurs qui démarrent en Tambours du Bronx pour vite virer en Grandguignol .
Bref meme si le public semble en avoir pour son argent , si tout est en place , si les intros vous giflent comme un averto-tongues Agenais , si Alison Mosshart ondule et se trémousse debout sur les retours , je reste sur ma faim.....
Si hiatus il y a ce n'est pas du coté des tripes car ils n'en manquent pas mais plutot au niveau du coeur car si Rock il y eu , tout celà me parut bien superficiel , froid et peu généreux car trop collé au concept fondateur : celui d'un Rock étique auto-proclamé qui a fait les belles heures de la presse titrant sur le retour des guitares ( White Stripes , Strokes..) des podiums de mode ( dont Gossip a depuis pris la place vacante) pour finir en pages people ( Kate Moss married ) mais qui laisse peu de place au débordement , au lacher prise. Dommage....

Alison Mosshart et Jamie Hince , tentant force électrochocs sur le cadavre encore chaud d'un Rock supposé mort n'ont finalement pour moi pas réussi à faire de cette soirée une Tuerie mais seulement une honnete Cluedo party , ce qui , au vu de ce qui tombait dehors , était bien de circonstance.












Ouais ! je sais ! à la vision du résumé Youtubesque vous allez me dire que pareils à Saint Thomas ce que vous voyez est en totale contradiction avec mes dires (il a fumé ou quoi ?).
C'est également ce que j'ai pensé en lisant le lendemain , dans le "télégramme de Brest" le compte-rendu du gig d'une journaliste plus qu'enthousiaste qui semblait comme le Velvet y avoir vu la Lumière.


Dernière édition par Nowhere Man le Dim 13 Mai 2012, 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem
avatar

Messages : 18980
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Dim 13 Mai 2012, 08:06

cheers

Superbe,merci Nowhere.

J'attends la prochaine revue avec impatience .

_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BkBasse

avatar

Messages : 3843
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 55
Localisation : Pont de Buis les Quimerc'h - Finistère

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Dim 13 Mai 2012, 08:10

Ta prose Musicale est réjouissante Nowhere cheers

Finalement...même plus besoin d'aller aux Concerts, on en a le résumé parfait sans l'exécrable odeur de transpiration ambiante caractéristique de ce genre d'évènements Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nowhere Man

avatar

Messages : 4307
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 52
Localisation : Exile on Main-hir street

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Jeu 23 Aoû 2012, 16:31



IAN ANDERSON'S JETHRO TULL , Quimper le 25 Juillet 2012


Rien pourtant ne m'obligeait à embarquer dans la capsule spatio-temporelle de Ian Anderson...

Une courte fascination adolescente pour la virtuosité du Rock Progressif , solder peu à peu la liste des grands anciens de ma jeunesse : mon triptyque perso , Page- Plant , Neil et Patti , accompli , j'ai désormais le loisir d'aborder les périphériques proches ou lointains , dont Jethro Tull fit jadis partie.

Leur concept de départ semblait audacieux ; faire en pleine jeunesse sonique (Led Zep , Sabbath etc..) de la musique de vieux tant dans la forme (oripeaux de bab' à chiens) que dans le fond ( "This was" , "Living in the past" , cover de J.S Bach).

L'occasion faisant le pigeon , je pris donc la direction de Quimper ou le flutiste unijambiste se produit dans le cadre du festival de Cornouailles , aimable rencontre musicale intra-muros essentiellement axée celtique ce qui n'est pas précisement ma tasse de cidre ( bignou ? biniou ? be new ?? )
Mais après des débuts en plein British Blues Boom ( "Stand up", "Benefit"), viré prog' ( "Aqualung", "Passion Play") le Tull prit à la fin des 70's une coloration accoustico granitique qui va bien au teint de la région "("Songs from the wood,"Heavy Horses") justifiant ainsi ce soir sa présence.

Public courtois patientant sagement sous un doux soleil vespéral , ouverture du chapiteau rigide et surprise! des chaises!! Mon premier concert assis : moyenne d'age high ou confort nécessaire pour qui veut sérieusement s'imprègner de musique celtico-prog-médiévale ?
Remarquez qu'il en était de meme pour le public venu applaudir Otis , Jimi ou les Who à Monterey :doublement sur le cul....

Une fois sur place j'observe l'auditoire qui a quasi majoritairement l'age d'Anderson , arbore t-shirts des anciennes tournées et qui papote aimablement du bon vieux temps du "vrai" Rock ("...c'était mieux avant...),
des concerts du passé en évoquant meme Magma ( "c'était kek'chose..!").

21h30 tapante le noir se fait et entre sous les vivas le canonique chanteur/flutiste accompagné d'un groupe
une fois de plus remanié : exit Martin Barre remplacé à la six cordes par un blond gratteux au look de rocker sudiste à chapeu et bretelles , un bassiste qui semble etre la réincarnation de Jean Edern Hallier augmentés d'un clavier et d'un précis et virtuose batteur.

Anderson a sorti cette année une suite au "Thick as a brick" de 1972 et nous annonce après l'exposition du thème originel qu'ils vont nous la jouer intégralement.
Gast ! j'avais bien besoin de ça!! et d'ailleurs quelle curieuse mouche a , ces derniers temps, piqué des plus ou moins vieux ( Lou , Patti , Cure ,Pixies...la liste est longue) pour vouloir nous assèner in extenso qui "Berlin" , qui "Horses" ou autres "Pornography" et "Doolittle" ?
Toujours cette inutile quete de reconnaissance de leurs opus majeurs érigés au rang d'Art : vous fatiguez pas , on le savait depuis des lustres !

Revenons à nos hirsutes barbus mais plus tant que ça car le chanteur dissimule désormais sa calvitie sous un foulard pirate (Tipiak!!) et a sérieusement taillé sa barbe à poux.




Le bonhomme a peu changé , pas de bedaine , la voix vintage peinant toutefois dans les aigues , et donne encore le change ; tour à tour bateleur ,montreur d'ours il arpente la scène tel un faune chantant/soufflant dans la traversière parfois sur une jambe (public aux larmes) entrainant son guitariste dans des joutes pour rire et régentant tout son petit monde de sa flute-baguette.
Car Ian Anderson est Jethro Tull et Jethro Tull est sa Chose, son incarnation qui ne lui survivra pas ,lui qui en a été le seul membre permanent depuis 45 ans.

Tout celà était donc musicalement parfait , techniquement parlant car le trop étant souvent l'ennemi du bien il est aussi le talon d'Achille du Rock dit Progressif : sous ses charmants atours (remarquable light show) pointe parfois voire souvent l'ennui des solos à rallonge , de la vaine démonstration millimètrée , de l'absence de spontaneité , bref d'une musique terriblement datée de peu d'influence hors sa sphère ( peut-etre chez les métalleux ?) mais qui s'assume pleinement comme si rien n'était plus advenu après 75.
Le public (sold out) en tous cas répondait présent et applaudissait à tout rompre et ce jusqu'aux rappels ( "Aqualung" , "My God" et l'inusable cheval de bataille "Locomotive Breathe") avant de se disperser dans la tiède nuit en se promettant d'assister au passage dans le coin des Wishbone Ash ou Johnny Winter....

Mais au fond , une fois mis les rieurs et les cyniques dans ma poche , qu'est ce qui motive encore toute cette génération de musiciens à encore et toujours user les scènes du globe ? (62 dates du Tull jusque décembre dont une trentaine aux States ) l'argent ? (j'ai trop d'thunes ...) vous voulez rire ?! Anderson est riche à millions...
Non , malgré l'arthrite , l'age de la retraite et l'inspiration fluctuante tous ces anciens jeunes hommes ne lacheraient pour rien au monde ce qu'ils ont fait de mieux , et d'ailleurs savent- ils faire autre chose ?

Trop vieux pour le Rock'n'roll sans doute mais pas encore assez pour mourir.....





Dernière édition par Nowhere Man le Sam 25 Aoû 2012, 07:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : Pays des champignons

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Jeu 23 Aoû 2012, 16:44

Bravo Nowhere, superbe chronique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PerYoun
Vieux Gréement
avatar

Messages : 10066
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 49
Localisation : Sur les bords de la petite mer

MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   Jeu 23 Aoû 2012, 16:52

Oui, vivement celle sur la route du rock et de la diva... Wink

_________________
« Je n'ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je sois ringard ? »
Daniel Prévost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Oui c'est vrai, j'y étais m'ssieur l'juge !
» tn vrai ou fausses
» [rumeur]TOM DRAGE UNE FILLE VRAI OU FAUX ?
» Le petit ramoneur
» [rumeur démentie]TOM embrasse une fille VRAI OU FAUX ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ANNEXE :: LE FOURRE-TOUT-
Sauter vers: