AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Robert Wyatt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18513
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Robert Wyatt   Jeu 25 Mar 2010, 12:05







Né en 1945, il accède à la notoriété (la célébrité ?) comme batteur (jusqu'à un accident d'où il ressortira paralysé des deux jambes), chanteur, pianiste et compositeur au sein de Soft Machine qu'il quittera après l'enregistrement de l'album Fourth pour créer le groupe Matching Mole puis se lancer dans une carrière solo.

Discographie complète ici !

Discographie sélective :


Rock Bottom (1974) produit par Nick Mason de Pink Floyd


Ruth is Stranger than Richard (1975)


Old Rottenhat (1985)


Dondestan (1991)

Mais on sort déjà du vintage, encore plus avec les albums Shleep (1997), Cuckooland (2003) et Comicopera (2007).

Plus de quarante ans de carrière, respect !

Un live de 1974 (sorti en 2005) où il est plutôt bien entouré :



Un joli petit coffret 5CD avec des inédits (actuellement indisponible, j'ai bien fait de le garder) :




D'autres collaborations plus récentes notamment avec Pascal Comelade, David Gilmour, Bertrand Burgalat.








_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)


Dernière édition par bigus le Jeu 25 Mar 2010, 13:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agrume.

avatar

Messages : 1914
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 62
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Jeu 25 Mar 2010, 13:03

J'ai beaucoup écouté the end of an ear durant mon adolescence enfumée, attention c'est vraiment barré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/bvuillemin
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18513
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Jeu 25 Mar 2010, 13:03

Oui, j'ai toujours eu du mal avec celui-ci.

Je vais retenter.

La plupart de ses albums sont en écoute ici !

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agrume.

avatar

Messages : 1914
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 62
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Jeu 25 Mar 2010, 13:07

oui mais il faut des substances pour se mettre en condition, à jeun c'est dur.
je ne sais pas dans quel état ils étaient quand ils ont enregistré, je me suis toujours demandé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/bvuillemin
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18513
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Jeu 25 Mar 2010, 13:16

Il paraît que quand il a fait sa chute de quatre étages, Wyatt était sous LSD. De là à penser qu'il enregistrait dans le même état, y a pas loin.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agrume.

avatar

Messages : 1914
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 62
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Jeu 25 Mar 2010, 13:20

je pense qu'il pratiquait les coktails détonnant, mais c'était l'époque qui voulait çà...
mais pas Ratledge, lui il est barré dans sa tête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/bvuillemin
yardbird
En mod' Brenneke
avatar

Messages : 10797
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : Nowhere land

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Jeu 25 Mar 2010, 13:35

Yep, Wyatt était sous LSD lorsqu'il s'est pris pour un oiseau.

Encore un qui est tombé au champ d'honneur du LSD (Comme Barrett, soit dit entre nous)

Sinon, Rock Bottom, un album qui me tient compagnie depuis 20 ans Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18513
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Jeu 25 Mar 2010, 13:48

Je suis en train d'écouter The End of an Ear. Ca me rappelle l'Art Ensemble of Chicago par moments. Bien free, quoi. afro

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agrume.

avatar

Messages : 1914
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 62
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Sam 10 Avr 2010, 07:51

Un petit clip sympa: C'était un bel ange blond au début de soft machine



une reportage de Tracks sur Wyatt
http://www.arte.tv/fr/Les-portraits/2354638.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/bvuillemin
2Splash

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Sam 10 Avr 2010, 14:08

Quand on a "The end of an ear" dans les oreilles on peut comprendre la déception au moment de la sortie de "Machine Mole".

Si d'entrée Wyatt nous cueille au coin du coeur avec son aveux,
"David's on piano, and I may play on a drum
And we'll try to make the music work, we'll try to have some fun
But I just can't help thinking that if you were here with me
I'd get all my thoughts in focus and play more excitingly
I love you still - Caroline
I want you still - Caroline
I need you still - Caroline..."

le reste de l'album nous laisse un peu sur notre faim...

Il y a bien le facetieux "Signed curtain"
"This is the first verse
This is the first verse
This is the first verse
This is the first verse...
And this is the chorus
Or perhaps it's a bridge
Or just another part
of the song that I'm singing

This is the second verse
Or it may the last verse
This is the second verse
Or it may the last one
And this is the chorus
Or perhaps it's a bridge
Or just another key change
Never mind
It doesn't hurt
It only means that I
lost faith in this song
'Cause it won't help me reach you..."


Et le nerveux "Instant Kitten"
On a quand même (injustement?) l'impression que la Machine peine.

La même année, nouvelle sortie, "Little Red Record"... Si Wyatt écrit tous les textes il n'y a aucune composition de lui. En même temps, à l'écoute, son apport musical est aussi évident que logique.

Un début d'album aux réminiscences "Phil Glassiennes" Starting n the middle of the day...

De l'efficace: Marchides

Et du sombre: Gloria Gloom

C'est pas mal quand même non? Wink

Ajouter à cela que l'album est produit par Robert Fripp et que Brian Eno joue des synthés sur . Enregistré en Juillet-Août 72 les deux compères vont enchaîner en Septembre avec l'enregistrement d'une partie de leur album "No pussyfooting" qui sortira l'année suivante.
Ca bouge bien à l'époque dans le monde pop-rock.
Pour mieux s'en rendre compte il faut absolument jeter un coup d'oeil à ce doc (*4)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agrume.

avatar

Messages : 1914
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 62
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Sam 10 Avr 2010, 17:12

Merci 2Splash, le docu. est superbe ! et la bande son contient du pur Wyatt, un grand moment de plaisir.

Matching mole c'est pas mal mais c'est vrai qu'on reste sur sa faim, par rapport à la production de Wyatt avant et après.

edit: l'extrait de the end of an ear sur les pas dans la pluie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/bvuillemin
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18513
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Jeu 03 Juin 2010, 15:47

La genèse de Rock Bottom :

"Cette oeuvre a commencé à émerger à Venise, pendant l’hiver 1972, dans une imposante vieille bâtisse de la minuscule île de Giudecca donnant sur la lagune.

Pendant deux mois j’y ai passé mes journées tout seul, pendant qu’Alfie (Alfreda Benge, sa compagne aujourd’hui encore) et un groupe d’amis travaillaient sur un film. Après des années d’activité incessante en groupes et en tournées, j’avais du mal à rester à ne rien faire. Pour m’occuper, Alfie m’a acheté un petit clavier très simple, doté d’un singulier vibrato qui chatoyait comme cette eau qui nous entourait. C’est là que la structure de base de l’album a vu le jour, entre l’observation des lézards sur les murs de la maison et les visites au bar local à écouter les gondoliers désoeuvrés s’exercer au bel-canto.

...

De retour à Londres, au printemps 1973, j’ai commencé à composer un nouveau groupe pour enregistrer ce qui était prêt. J’ai continué à travailler les musiques et j’ai écrit les paroles de Alife, Sea Song et A last straw dans l’appartement d’Alfie, au 21ème étage d’un immeuble moderne sur Harrow Road. Cet immeuble a été démoli il y a quelques années. Risque sanitaire. Il était truffé d’amiante. Ainsi, l’endroit où nous avions vécu, où nous avions appris à nous connaître, est-il à présent un simple morceau de ciel. Il nous arrive souvent de jeter un œil vers là haut et d’imaginer nos fantomatiques jeunes silhouettes en suspension, non préparées pour ce qui devait leur arriver.

Le premier juin 1973, la veille de la première répétition avec le nouveau groupe, je suis tombé d’une fenêtre du 4ème étage, me brisant la colonne vertébrale. J’ai été admis au Stoke Mandeville Hospital pour huit mois. C’est là qu’on m’a sauvé la vie et qu’on m’a appris à vivre en chaise roulante.

Je suis resté trois mois allongé à plat sur le dos, à contempler le plafond dans un dortoir commun surréaliste, au milieu d’une vingtaine d’autres comme moi, dont les vies avaient basculé en l’espace d’une seconde ; victimes d’accidents de la route, d’accidents industriels, mauvaise réception au trampoline, fuite ratée au cours d’un cambriolage. Il nous fallait tous nous pencher sur notre futur.

Je m’étais fait à l’idée que je ne serais plus jamais batteur et que partir en tournée serait très compliqué. Ce n’était plus la peine que j’écrive de la musique pour un groupe ; il faudrait que je me focalise sur le travail en studio et que je chante davantage. Je pourrais toujours trouver des musiciens ponctuellement, au gré des besoins. Je n’avais pas besoin d’une formation identique pour tous les morceaux. La perte de mes jambes m’apportait finalement une nouvelle sorte de liberté.

Entre les visites, les opérations et la vie d’hôpital, j’ai commencé à envisager les morceaux que j’avais écrits sous un autre angle. Après les trois premiers mois, on m’a fourni ma chaise roulante et je suis tombé sur un vieux piano dans la salle des visites. J’ai séché aussi souvent que possible les activités thérapeutiques que l’on impose aux néo-paralysés (tir à l’arc, collage de mosaïque sur des bouteilles pour faire des lampes magiques) et me suis rabattu sur le piano, dès que la salle était libre, pour reprendre les chansons que j’avais commencées avec les lézards, au bord de la lagune de Venise.

Quand j’ai quitté l’hôpital, j’étais prêt à enregistrer, mais nous n’avions plus de logement. Une gentille amie, Delfina, nous a prêté une petite maison de campagne accessible aux chaises roulantes, dans le Wiltshire. C’est là, début 1974, que j’ai commencé les prises, dans le studio mobile de Virgin Records garé dans la pâture d’à côté, avec en fond sonore un âne qui brayait au lointain. Au printemps, nous avons trouvé une maison à Londres où j’ai arrangé les parties des autres musiciens qui ont été enregistrées et mixées au Manor Studio et chez CBS.

Le 26 juillet 1974, c’était la sortie de Rock Bottom, je me mariais à Alfie et nous vécûmes heureux pour toujours."



Robert Wyatt (février 1998)


P.S. : lien vers un site complet.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yardbird
En mod' Brenneke
avatar

Messages : 10797
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : Nowhere land

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Jeu 03 Juin 2010, 16:22

Très émouvant, le père Wyatt, dans cette bio.

On comprend mieux ce qu'il a voulu faire ressentir à l'auditeur dans Rock Bottom.

Merci, Big' Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18513
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Jeu 03 Juin 2010, 16:25

Wink

Ce sont les liner notes de la réédition de 1998 :



Pochette de la fidèle Alfie.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BkBasse

avatar

Messages : 3843
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 56
Localisation : Pont de Buis les Quimerc'h - Finistère

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Ven 04 Juin 2010, 20:51

Je me souviens très bien de la sortie de Rock Bottom...la grosse claque !

D'une noirceur, d'une telle tristesse...mais également d'une telle beauté.

Mais j'ai aussi beaucoup écouté Matching Mole et le Soft en boucle...ça a vraiment nourri le début de ma culture Musicale poursuivie ensuite dans une certaine continuité si on peut dire avec Hatfield and the North Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agrume.

avatar

Messages : 1914
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 62
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Sam 05 Juin 2010, 07:34

Super intéressant Big, je pensais que Wyatt était déjà paralysé quand il a démarré Rock Bottom d'où cette profonde mélancolie qui émane de cet album.

Solide dans sa tête quand même le Robert, parce que moi, paralysé sur un lit d'hopital, je ne vois pas çà comme une nouvelle liberté.

La description de l'emplacement du studio Virgin mobile en plien campagne, çà fait sourire, c'est comme la boulangerie "le moulin de la vierge" près de Montparnasse où j'allais acheté les albums Virgin qui venaient de sortir . A cet époque, Virgin c'était très baba cool, moi aussi d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/bvuillemin
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18513
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Jeu 11 Nov 2010, 10:01

Pour les aficionados, Solar Flares Burn For You, sorti en même temps que Cuckooland :




On y trouve des morceaux enregistrés pour la BBC en 1972 et 1974 (versions inédites de Sea Song, I'm A Believer ...) et des enregistrements plus récents, de 2002-2003.

Personnel selon les plages : Robert Wyatt (vocals, various instruments, cornet, keyboards); Francis Monkman (piano, electric piano, synthesizer, background vocals); Hugh Hopper (bass, loops).



_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
2Splash

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Sam 13 Nov 2010, 23:29

Merci pour le rafraichissement de mémoire big'!

Les titres des années 70 je connaissais pas ceux de 2002/2003

Miam Miam! bounce


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18513
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Ven 19 Nov 2010, 08:21

Combo éphémère :

Jimi Hendrix (guitare)
Andy Summers (basse)
Robert Wyatt (drums)
Zoot Money (piano)

A la fin d'une tournée de Soft Machine en septembre 1968, Wyatt est resté quelques semaines en Californie. En octobre, il est passé dans un studio où Hendrix enregistrait. L'occasion d'une jam avec un futur Policeman.



C'est plus pour le document que pour autre chose. Cool

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18513
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Sam 08 Jan 2011, 21:20

Pour les aficionados, un livre qui comporte les textes de 80 chansons (+ traductions) et des illustrations de J.M. Marchetti : "MW" chez Aencrages & Co.

Il est vendu avec un cd qui contient des reprises de Pascal Comelade et une interview de RW qui baragouine en français et qui chante a capella un de ses morceaux. Très joli flow !

19,90 €, c'est très raisonnable, vu la qualité du contenu.

_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18513
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Mar 02 Aoû 2011, 17:16

Bien mieux que l'Around Wyatt de l'ONJ :


Mop Meuchiine plays R. Wyatt


Pas trouvé d'extrait sur le tioube. Pour compenser, un extrait de concert :




_________________
"Quand j'écoute trop Ribeiro, j'ai envie d'envahir les Alpes" (Hannibal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Anat'
Grand Sachem
avatar

Messages : 18985
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 54
Localisation : Dans le Cotentin

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Jeu 09 Fév 2012, 09:58

Pierre Bastien,un allumé comme je les aime,qui a travaillé avec Wyatt :


Paper Organs



Mecanologie

http://www.pierrebastien.com/en/installations.php


_________________
Grosso modo, spécialiste de rien du tout.  
Collectionneur de coins coupés

Rose ! Avec des étoiles vertes !
Amuse toi, cela empêche de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18513
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Ven 12 Oct 2012, 16:26

Un Bob Wyatt encagoulé à la tête d'une machine molle et qui s'essssprime en français. C'est en 72, ça dure plus de 13 mn et ça passe sur les ondes de l'ORTF pompidolienne !


Matching Mole on Rock en Stock (1er juillet 1972)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yardbird
En mod' Brenneke
avatar

Messages : 10797
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : Nowhere land

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Ven 12 Oct 2012, 19:01

Incroyable ce que l'on pouvait voir sur une chaine publique en 1972...

Quelle mouise d'avoir 4 ans quand Wyatt pête un cable en direct et d'en avoir 16 pour le Top 50 No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big'
Bras Gauche
avatar

Messages : 18513
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 54
Localisation : South Cambrousse

MessageSujet: Re: Robert Wyatt   Ven 12 Oct 2012, 19:14

J'en avais 10 et je suis passé à côté aussi. Il y a d'autres vidéos du même acabit (Family, Caravan, etc). Dingue, dingue, dingue. Surtout que la radio était alors trustée par les yé-yé et autres ringards.

La télé, c'était mieux avant, j'vous l'dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robert Wyatt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert Wyatt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Robert Wyatt
» Robert Wyatt
» Robert Wyatt - The End Of An Ear
» Robert Wyatt
» Robert Wyatt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MUSIQUE VINTAGE (1950-1990) :: POP / ROCK / FOLK-
Sauter vers: