AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Jesus Lizard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esh

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 26
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: The Jesus Lizard   Lun 17 Jan 2011, 20:36

La découverte
Un beau jour me v'là parti pour acheter un jean en ville et, chose courante pour moi, je reviens avec autre chose, en l'occurrence, un CD, Goat.
En furetant dans les bacs de la F*ac, au rayon indé, je tombe sur quatre albums, enrobés dans un drôle de film plastique affichant le petite mention rouge [IMPORT]. Les quatre du même groupe, The Jesus Lizard. Je n'en avais jamais entendu parler mais le nom du groupe m'arrache un énorme sourire à cause d'un délire avec un pote surnommé T-Rex. Et donc me voilà qui rentre à l'appart' avec le seul album Goat, leur second, sorti en 1991.

Je lance le CD et j'ai une drôle de surprise. Première fois que j'entend ce genre de musique donnant l'impression d'un pantin un peu désarticulé. Autant vous dire que j'ai du mal à apprécier. Puis à partir de la piste 3, Nub, je commence à m'y faire, à bien accrocher même. Arrivé à Karpis je suis vraiment dedans.
A la fin du CD je suis parti m'acheter les trois autres.



The Touch and Go records years


Bon, ça c'était 3615malife. Maintenant le sujet d'intérêt, le groupe et sa musique.

The Jesus Lizard est un groupe de noise rock formé à Austin,TX par 3 gars, le guitariste Duane Denison et deux anciens membres d'un autre groupe de noise rock (cf: Scratch Acid) le bassiste David Wm. Sims et le chanteur David Yow. Le second, recruté par Denison pour jouer de la basse sur certain morceau (à l'origine Yow était le bassiste de Scratch Acid) lui suggère de recourir au talent de Sims pour la 4 cordes tout en le laissant chanter. Cette collaboration donne lieu à un premier EP, Pure, en 1989. A ce moment là le groupe a déménager à Chicago et, en l'absence de batteur, ils réalisent leur premier fait d'arme avec une boîte à rythme.

Le premier morceau de l'EP induit en erreur, en effet dessus c'est Sims qui chante.

Yow le chantera, mais sur la reprise des Melvins.

Après cette première galette nos compères recrutent un batteur, Mac McNeilly et, 1990 sort leur premier album, Head. Une pépite. A noté que dans la version reissue (avec la fameuse marque [IMPORT] sur le plastique d'emballage) il est couplé à Pure.

Revenons en à Head avec les trois premières pistes, "One Evening", "S.D.B.J." et "My Own Urine" (Yow ayant pour fâcheuse habitude de faire un véritable nawak sur scène, allant parfois jusqu'à s'uriner dessus, difficile de ne pas y voir un lien avec ses performances)
Des trois je retiendrais surtout S.D.B.J. pour l'entrée en matière saccadée. Typiquement le chanson qui vous réveille pas trop violemment le matin et vous donne un peu de punch si vous l'écouter à un volume décent (mais qui écoute à un volume décent de nos jours me direz-vous...).


On saute 2 piste pour arriver à la sixième, "Pastoral". On a vite l'impression d'être entrain de planer ou de regarder en bas d'un point élevé. La guitare envoûtante et un Yow "calme". Bref, la balade (?) de l'album.


Pour en finir avec cette album, mon morceau préféré, juste devant "Pastoral" et "S.D.B.J." (biaisé les échantillons, ahem, si peu...), "Waxeater".
Des cymbales qui apparaissent désorganisées au riff qu'elles surplombent en passant par le rythme du morceau en général, je n'ai qu'une envie, bouger, me dépenser. La voix de Yow débite son texte comme Sims envoie sa ligne de basse. Plus que trois instrumentistes et un chanteur, j'ai vraiment l'impression d'un quatuor (et on refile la section vent à Yow, aller). Ce sentiment se fait sentir sur les autres pistes, mais sur celle-ci c'est pour moi bien plus criant tant la voix participe à la rythmique.


A écouter également sur Head --> Head (oui l'album en entier, avec un plus pour "Killer MacHann" et "If you Had Lips")


Goat (1991) est le second album des Jesus Lizard, encore une fois pour la pochette c'est le bassiste, David Wm. Sims qui s'y colle avec ce qui semble être une flamme mais qui se révèle être une sur laquelle est projeté une image zoomée de clous.

On rentre dans le vif du sujet avec la piste n°3 (encore une fois les échantillons fournis sont biaisés, navré) "Nub". A noter qu'une partie des paroles est en espagnol.


Piste N°5, "Monkey Trick", un peu plus longue que la moyenne mais qu'est-ce que c'est bon. (Et allez pas sortir ça de son contexte einh) Elle va crescendo vers un court solo suivi d'une chute pour le moins abrupte.


Juste après "Monkey Trick" arrive "Karpis", chanson faisant référence à Alvin Karpis, le dernier "ennemi public" arrêté. C'était un gangster sévissant dans les 20s'-30s' avec le Barker gang. Pour en revenir à la chanson, encore une fois la guitare ressort plus que la voix de Yow, mais qu'à cela ne tienne, c'est pas pour me déplaire.


A écouter également sur Goat --> Track 1 ("Then comes Dudley"); track 4 ("Seasick").


L'année suivante le groupe revient avec Liar, la critique se tâte encore pour savoir qui de Liar ou Goat est le meilleur album des Jesus Lizard. Je n'ai pas la réponse à cette question, à vous de vous faire une idée.
D'entrée de jeu on a droit un morceau postulant à la place de meilleur de l'album, "Boilermaker". Ici la section rythmique est mise plus en avant comparé aux morceaux sus-cités, avec un passage où l'on entend plus que la basse et la batterie. (Notez que pour une fois on vois convenablement sur quoi nos larrons jouent).


Fast forward en track 5 avec "Puss", released à l'original en double single avec "Oh, the Guilt" de Nirvana. Plus de punch que Boilermaker et un Yow survolté (plus qu'à l'accoutumé dirons nous). A noter petit solo/rythmique de Denison qui tranche avec le reste de la chanson.
Pour la petite histoire Steve Albini, qui a enregistré les quatre premier albums (+EP) des Jesus Lizard, s'occupera d'In Utero.


Et nous voilà en track 9, avec "Zachariah" (et un beau petit montage vidéo trouvé sur Youtube). La plus longue chanson de l'album, avec une intro à sa mesure. Y a rien à jeter sur ce morceau, en compét' avec Boilermaker pour le titre.



Pour en finir avec la période Albini voici Down, sorti en 1994 chez Touch and Go (comme les précédents). Encore une fois une illustration d'album fantasque (ma préférée), du même artiste qui leur avez créé celle de Liar et du double single en coop' avec Nirvana, Malcom Bucknall.

Cette fois-ci on comme à la piste 4, avec "Countless Backs of Sad Losers" qui rappel certaines chansons de leur premier album. La voix de Yow y est toujours à égalité avec les instruments, ça changera chez Capitol records.


Un saut de puce en track 5 avec "Queen For a Day", dans la même veine, les riffs de Denison sonnant vraiment comme sur Head.


Track n°10 is "Horse", sur laquelle Sims et sa basse donnent le ton plus distinctement.



Et voilà pour les Touch and Go records years. A noté qu'en 1993 sort leur second EP, Lash, où l'on ne trouve que deux morceaux originaux sur six ("Glamorous" et "Deaf as a Bat"), les quatre autres étant des lives des albums précédents.



Capitol records years

A venir, quand j'aurais réécouté Shot et Blue de façon appropriée.



_______


Pour ceux qui aiment se documenter sur les petites incongruités de la toile, y a quelques temps de cela déjà un meme (image/personnage/machintruc récurrent que l'on trouve sur l'internet) émanant de 4chan (je suis sûr que vous en avez déjà entendu parler, mais si, vous savez l'imageboard le plus controversé du net), comme beaucoup de meme, nommé Raptor Jesus a commencé à circulé, maintenant ce meme est monnaie courante et je vous invite donc à gougueuler un peu. En espérant que ça vous arrachera un sourire.


Dernière édition par Esh le Sam 22 Jan 2011, 21:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnochoul
Gamin en Folie
avatar

Messages : 5543
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: The Jesus Lizard   Lun 17 Jan 2011, 21:22

La première traite paye déjà pas mal! Chouette topic...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yardbird
En mod' Brenneke
avatar

Messages : 10891
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : Nowhere land

MessageSujet: Re: The Jesus Lizard   Lun 17 Jan 2011, 22:31

The Jesus Lizard!!!

Un de mes groupes hardcore? noise? punk? préféré que j'ai écouté et réécouté depuis leur début.

Une parmi tant d'autres, Monkey Trick de l'album Goat. Tout comme toi, Esh, c'était le premier album que je m'étais offert à sa sortie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esh

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 26
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: The Jesus Lizard   Sam 22 Jan 2011, 21:05

Et voilà, première partie terminée, ça aura été plus fastidieux que prévu, entre la batterie du portable que j'oublie de recharger et les épidémies qui courent j'en aurais chier.

Enjoy =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yardbird
En mod' Brenneke
avatar

Messages : 10891
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : Nowhere land

MessageSujet: Re: The Jesus Lizard   Lun 24 Jan 2011, 12:34

Super Esh

J'attends avec impatience les Capito Years, je ne connais pas leurs disques, m'étant arrêté à leur époque Touch & Go...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Jesus Lizard   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Jesus Lizard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Jesus Lizard
» Zola Jesus
» YACOPSAE+JESUS CRÖST+BLOCKHEADS.. 06/03/09 Paris Miroiterie
» Accordage de l'arrangement Jesus on the mainline Ben Harper
» Jesus Volt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ANNEXE :: MUSIQUES ACTUELLES-
Sauter vers: